Home 10 Actualité 10 Sport: Usain Bolt n’a pas pu prolonger son invincibilité jusqu’au bout.
usain bolt1

Sport: Usain Bolt n’a pas pu prolonger son invincibilité jusqu’au bout.

Share Button

 

 

MONDIAUX 2017 – Usain Bolt n’a pas pu prolonger son invincibilité jusqu’au bout. Et il n’y a rien d’illogique à cela. Mal parti, privé au moins partiellement de sa fantastique capacité d’accélération, le Jamaïcain a dû se contenter de la troisième place du 100m. Si le triomphe de Justin Gatlin peut déranger, Bolt n’avait, cette année, pas la carrure d’un champion du monde sur la ligne droite.

 

 

 

VIDÉO – Mal parti puis dominé par Gatlin, Bolt a cédé sa couronne : son dernier 100m

00:54

Certains pourront trouver ça dommage. Regrettable. Ou même triste. Mais arrive un moment où la réalité s’impose à chacun. Y compris à un extra-terrestre comme Usain Bolt. Le résultat de ce 100m résonne comme un coup de tonnerre au regard de la décennie écoulée, mais pas au vu des derniers mois. L’anomalie, ce n’est pas qu’il se soit incliné à Londres, mais que sa chute ne soit pas intervenue plus tôt. 2012 a été la dernière saison au cours de laquelle la méga-star du sprint a évolué dans sa propre galaxie. Lors des Jeux de Londres, « La Foudre » avait claqué des chronos dignes de lui, que ce soit sur la ligne droite (9″63) ou le demi-tour de piste (19″32).

Il y a deux ans, déjà, Gatlin aurait dû le battre

Mais de Londres 2012 à Londres 2017, Bolt a entamé un déclin progressif mais certain. Surtout sur 100m. Malgré trois nouveaux triomphes, il a conquis l’or en courant toujours moins vite : 9″77 à Moscou en 2013, 9″79 à Moscou deux ans plus tard et 9″81 à Rio en 2016. Bien évidemment, les conditions du jour J (vent, pluie) incitent à modérer ces chronos. Il n’en reste pas moins que sur cette distance notamment, le recordman du monde était peu à peu revenu dans des normes plus abordables pour la concurrence.

Ne pas confondre la déception et la rancoeur

Voilà bien ce qui accentue le côté implacable de l’échec du Jamaïcain. Le Bolt des grandes années aurait pulvérisé la concurrence samedi soir. Même celui de 2015 ou 2016 l’aurait emporté haut la main. Mais Bolt n’était plus que l’ombre de lui-même. Il termine troisième d’un 100m pourtant bien « lent » à l’échelle actuelle. Avec ses 9″92, Justin Gatlin, sacré samedi, n’aurait même pas été sur le podium il y a… plus d’un quart de siècle à Tokyo.

Selon la sensibilité de chacun, les deux peuvent s’entendre. Mais indépendamment l’une de l’autre. C’est une erreur que de vouloir les lier. Si Gatlin s’était imposé en 9″70 avec un Bolt deuxième en 9″71, oui. Mais il n’y a, en l’occurrence, pas de regret à avoir pour le roi Usain, simplement trop juste pour s’imposer. Gatlin ne lui a rien volé. Il n’a pas gâché la sortie de Bolt. C’est l’insuffisance du niveau de celui-ci qui est la source de son propre échec. Et s’il devait s’avérer que Justin Gatlin a volé quelque chose, ce sera à Christian Coleman, son dauphin londonien, que tout le monde semble avoir oublié dans l’affaire. On peut même se demander si, sans le forfait d’Andre De Grasse, Bolt aurait accroché une médaille…

Sa dernière victoire, d’une autre forme

Puis, partir sur un triomphe, c’est beau, mais la déchéance, d’ailleurs toute relative ici, fait aussi partie du destin des champions. Y compris les plus grands. Partir au sommet, invincible, ce n’est pas mieux ou moins bien que d’assumer son déclin. Si souvent grandiloquent dans ses triomphes, Usain Bolt a ainsi affiché une certaine élégance dans la défaite. Ce n’était pas si évident. Alors, même battu, je ne suis pas certain qu’il ne sorte pas grandi. C’est une autre forme de victoire…

Facebook Comments
Share Button

About admininfo

Check Also

le_premier_ministre_simplice_mathieu_sarandji_a_bangui_centrafrique_avril_2016.

Affaire Sucaf : Sarandji fait bloquer l’exécution de l’arrêt du conseil d’Etat et condamnee 36 salariés à la mort

Selon des information, en date du 6 décembre 2017, en la présence d’un ...

ob_2e686a_fat-deby-el-bechir

Un Darfour pacifié possible facteur d’apaisement en Centrafrique

A la tête d’une importante délégation, le président Touadera a effect...

faca rca

Centrafrique : bientôt plus de 5.000 éléments des « forces spéciales russes » sur le théâtre des opérations ?

Selon des informations dignes de foi en notre possession, lors de la missio...

%d blogueurs aiment cette page :