Home 10 a la une 10 Roumanie: « oui » à l’interdiction du mariage gay lors d’un référendum invalidé par l’abstention

Roumanie: « oui » à l’interdiction du mariage gay lors d’un référendum invalidé par l’abstention

Share Button

Le « oui » à l’interdiction du mariage gay a recueilli plus de 90% des suffrages lors d’un référendum en Roumanieafp.com – Andrei PUNGOVSCHI

Le « oui » à l’interdiction du mariage gay a recueilli plus de 90% des suffrages lors d’un référendum controversé organisé ce week-end en Roumanie, qui a toutefois été invalidé en raison d’une abstention record de près de 80% des électeurs, a annoncé lundi le Bureau électoral.

Un peu plus de 3,4 millions de personnes (soit 91,6%) sur les quelque 3,7 millions d’électeurs qui se sont rendus aux urnes ont voté pour inscrire dans la Constitution que seuls « un homme et une femme » peuvent se marier et non plus des « époux », comme stipulé actuellement.

Environ 242.000 personnes (6,4%) ont voté contre cette modification, tandis que 74.000 bulletins (2%) ont été annulés, selon les premiers résultats portant sur le dépouillement de 98% des bureaux de vote.

Si la victoire du « oui » ne faisait pas de doute, l’abstention massive – 79,59% des électeurs – a marqué un revers cuisant pour les sociaux-démocrates au pouvoir qui avaient soutenu cette consultation initiée par des ONG proches de l’Eglise orthodoxe. Un seuil minimum de 30% des inscrits était requis pour que le vote soit validé. Les promoteurs du scrutin avait reconnu l’échec de celui-ci dès dimanche soir.

Bien au-delà de la communauté LGBT, de nombreuses organisations de la société civile avaient appelé à boycotter le référendum, dénonçant un « gaspillage d’argent » mais aussi une campagne aux accents outrageants envers les homosexuels.

La puissante Eglise orthodoxe, qui avait appelé par la voix de ses plus hauts prélats, dont le patriarche Daniel, à voter pour « défendre la famille traditionnelle », a regretté lundi l’échec de ce scrutin, tout en estimant avoir « rempli son devoir civique et moral ».

Ce référendum avait été critiqué par Bruxelles, qui a rappelé Bucarest au respect des droits de l’Homme.

La législation roumaine n’autorise ni le mariage entre personnes de même sexe ni l’union civile, une interdiction que le référendum visait à graver dans le marbre constitutionnel.

 

 Avec AFP

Facebook Comments
Share Button

A propos admininfo

Check Also

Paris demande à Trump de ne pas se mêler de politique intérieure française

Le ministre des Affaires Etrangères Jean-Yves Le Drian à Abou Dhabi, le 4...

La Chine convoque l’ambassadeur des Etats-Unis après l’arrestation d’une responsable de Huawei

La Chine a convoqué dimanche l'ambassadeur des Etats-Unis pour protester c...

Gabon: le quasi aveu du vice-président sur l’état de santé d’Ali Bongo

Au Gabon, c’est la première fois qu’un officiel pose un nom sur l’é...

%d blogueurs aiment cette page :