Home 10 a la une 10 RDC : Jeannine Mabunda Lioko, première femme élue à la tête de l’Assemblée nationale, sans surprise

RDC : Jeannine Mabunda Lioko, première femme élue à la tête de l’Assemblée nationale, sans surprise

Share Button

Jeannine Mabunda Lioko a été élue, sans surprise, présidente de l’Assemblée nationale, mercredi 24 avril. Elle était la seule candidate. Portrait de la première femme élue à ce poste en République démocratique du Congo.

Seule candidate au poste de présidente de l’Assemblée nationale, portée par la coalition Front commun pour le Congo (FCC) de l’ancien président Joseph Kabila et du Cap pour le changement (Cach) du président Félix Tshisekedi, Jeannine Mabunda Lioko devient la première femme élue présidente de l’Assemblée nationale. Sur 383 votants, Mabunda a revueilli 375 voix. Une élection sans aucune surprise, après l’annulation de la candidature d’Henry-Thomas Lokondo, dissident du FCC qui s’était rallié à l’opposition.

« Une femme réactive, qui ne se laisse pas faire »

Dépeinte comme « une femme réactive, qui ne se laisse pas faire » par l’un de ses proches, le député Patrick Muyaya, Jeannine Mabunda Lioko, 54 ans, réfute avoir été choisie parce qu’elle est une femme et se considère comme « une actrice politique à part entière ». Elle a promis de « transformer l’hémicycle à une maison du peuple où les lois seront élaborées pour répondre aux besoins de la population » et de mettre en place un « contrôle parlementaire efficace ».

Elle sera secondée par Jean Marc Kabund A Kabund de l’Union pour la Démocratie et le Progrès Social, le parti de Félix Tshisekedi, qui prend le fauteuil de premier vice-président. Président intérimaire de l’UDPS, il est un novice dans l’hémicycle.

Boniface Balamage Nkolo co-fondateur du Rassemblement congolais pour la démocratie (RDC), plusieurs fois ministre et ancien sénateur, a pour sa part été élu deuxième vice-président. Musao Kalombo Mbuyu, ancien secrétaire général académique de l’Université de Kinshasa, devient rapporteur, tandis qu’Alfani Machozi Marie Claire et Vakpa Katumba Oruma ont été respectivement élus questeur et questeur adjoint.

Avec: Jeune Afrique

Facebook Comments
Share Button

A propos admininfo

Check Also

L’ancien président égyptien Mohamed Morsi meurt pendant une comparution au tribunal

Selon la télévision d’Etat, il a été victime d’un malaise et son d...

Cacao: Ghana et Côte d’Ivoire suspendent leurs ventes, exigent un prix minimum (officiel)

Les deux premiers producteurs mondiaux exigent que les négociants leur gar...

RCA : l’ONE fait l’état des lieux des préparatifs des élections de 2020

C’est au cours d’un point de paresse à  Bangui que la coordination na...

%d blogueurs aiment cette page :