Home 10 a la une 10 RCA : Plus de 100 professionnels de médias à Bangui formés pour pacifier le pays en ce temps de conflits

RCA : Plus de 100 professionnels de médias à Bangui formés pour pacifier le pays en ce temps de conflits

Share Button

Plus de 100 professionnels de médias ont échangé mardi 23 et mercredi 24 juillet sur la thématique : « le journalisme sensible au conflit et l’accompagnement du processus de paix ».

Au terme de ces deux jours, chaque participant est appelé à  faire des productions allant dans le sens de l’apaisement.

Devant ce flot de journalistes épris du savoir, Richard Pouambi, Président du Haut Conseil de la Communication (HCC), a souligné que l’ordonnance 05.002 / 2005, considéré comme bréviaire du journaliste centrafricain, ne dispose pas encore d’un cadre juridique pour mieux réguler les organes de presse.

Pour ce faire, le journaliste doit se fier fidèlement au code d’éthique et de déontologie afin d’éviter le dérapage dans l’exercice de son métier.

« C’est très important au niveau de la médiation et du dialogue, d’avoir aussi une presse en mesure de filtrer les informations, de savoir la donner au public et d’être professionnel. Cela fait partie de la consolidation de la paix et de l’apaisement de la réduction des risques de conflits », a indiqué Nathalie Boucly, Représentante du PNUD en RCA.

Pour Sébastien Ntuhuga, Ambassadeur, Chef de Mission Accord de Paix en RCA, les hommes de médias ont un rôle clé à  jouer dans la vie d’une nation. « Dans tout processus de paix, le journaliste joue un rôle essentiel, parce qu’il faut bien communiquer à  l’opinion publique pour qu’elle sache l’évolution de ce qui est en train de se faire », a-t-il précisé ajoutant que « c’est dans ce sens que les journalistes ont un rôle clé dans la vie d’une nation ».

La mise en application des enseignements reçus est très importante pour les participants. « Si chacun pouvait avoir cette formation, je crois que nous finissons un jour à  retrouver la paix », a fait savoir Olive Dona Ngamanadé, de Radio Centrafrique, une des participantes.

Pour elle, les journalistes sont « appelés à  éduquer, à  former et à  distraire », mais aussi un des rôles qu’ils doivent jouer est celui « d’amener des gens à  marcher sur le chemin de la paix ».

Cette session de formation, co-organisée par le HCC et l’Union des Journalistes de Centrafrique (UJCA) a été soutenue par le PNUD dans le cadre du projet d’appui à  la médiation et au dialogue pour une paix durable en Centrafrique.

Facebook Comments
Share Button

A propos admininfo

Check Also

Centrafrique – Foot : AS Tempête Mocaf croise les libyens d’El Nasr de Benghazi

Le vainqueur de la Ligue de Banguin l’AS Tempête Mocaf, affronte cet apr...

Les États-Unis sortent du traité de désarmement INF conclu avec la Russie

Les Etats-Unis sortent officiellement vendredi 2 août du Traité sur les ...

États-Unis: nouvelles taxes sur les importations chinoises, les marchés inquiets

Le président américain a annoncé jeudi 1er août qu’à compter du 1er ...

%d blogueurs aiment cette page :