Home 10 a la une 10 RCA: l’ONU doit voter un nouveau mandat d’ici le 15 décembre
The Portuguese contingent of the UN mission in the Central African Republic (MINUSCA) that attacked the Muslim self-defence group of the PK5, a Muslim-majority neighborhood of Bangui, is seen patrolling, in Bangui, on April 8, 2018. / AFP PHOTO / FLORENT VERGNES

RCA: l’ONU doit voter un nouveau mandat d’ici le 15 décembre

Share Button

Le Conseil de sécurité a été contraint de renouveler uniquement pour un mois le mandat de sa mission en République centrafricaine jeudi 15 novembre. En cause, le texte présenté par la France qui prévoit que la Minusca encadre le redéploiement des Forces armées centrafricaines (FACA) formées par les Européens. Les Américains ont fait valoir que cette nouvelle tâche de la Minusca devait recevoir au préalable l’approbation du Congrès à Washington avant d’être votée. La Russie profite de ce délai pour engager de nouvelles discussions sur son initiative de paix dans la région.

Avec notre correspondante à New York, Marie Bourreau

Paris pensait avoir réussi à trouver un compromis en assurant à Washington que l’encadrement des FACA se ferait sans hausse du budget de la Minusca. Si les Américains ont donné leur accord de principe à cette nouvelle tâche donnée aux casques bleus et assuré être prêts à voter le texte avant le 15 décembre, ils ont tout de même réclamé un délai pour le faire valider par le Congrès.

Mais c’était sans compter sur les Russes- qui ont déjà bloqué pendant plusieurs jours cette résolution – et qui réclament que la Minusca encadre aussi le redéploiement du millier de soldats centrafricains que Moscou a formé. Ils veulent maintenant profiter de ce nouveau délai d’un mois pour renégocier le langage sur l’aspect politique. L’ambassadeur adjoint russe a estimé que le texte ne reflétait pas les efforts faits par Moscou pour engager une médiation entre les groupes armés pour parvenir à la paix.

Paris, qui souhaite que l’ONU et la communauté internationale reprennent la main sur la Centrafrique, insiste sur la primauté de l’initiative africaine et ne cédera pas aux pressions russes.

Facebook Comments
Share Button

A propos admininfo

Check Also

Liberté provisoire de Laurent Gbagbo et Charles Blé Goudé : ce qu’exige le procureur

Alors que la CPI rendra ce vendredi 14 décembre sa décision quant à la d...

KURT-CURRY WEGSCHEIDER À LAS VEGAS POUR LA NBA G LEAGUE WINTER SHOWCASE

Sept pensionnaires de la NBA Academy Africa basée à Saly au Sénégal do...

Déclaration du Procureur de la CPI, Fatou Bensouda, concernant l’arrestation de M. Patrice-Edouard Ngaïssona, deuxième suspect dans la situation en République centrafricaine (RCA) : « Notre quête de justice en RCA se poursuit »

Je me félicite de l’arrestation du suspect, M. Patrice-Edouard Ngaïss...

%d blogueurs aiment cette page :