Home 10 a la une 10 Le Président Faustin Archange Touadéra assiste aux obsèques de l’ancien international de football Anatole N’Kouet

Le Président Faustin Archange Touadéra assiste aux obsèques de l’ancien international de football Anatole N’Kouet

Share Button

 Le Président de la République, le Professeur Faustin Archange Touadéra, a élevé lundi 8 janvier 2018 à Bangui, à titre posthume au grade de Commandeur dans l’ordre national du mérite centrafricain, le défunt Anatole N’Kouet « Alias Thola », lors des obsèques organisées au complexe sportif Barthélemy Boganda, en présence des plus hautes autorités du pays et du public sportif.

Le Coordonnateur de l’ONG nationale ‘’Les Frères Centrafricains’’, l’ancien international de football, Anatole N’kouet, est décédé le 31 décembre 2017, à l’âge de 56 ans à l’Hôpital Communautaire de Bangui par suite de maladie. 
  
Après ses études primaires, secondaires et supérieures, Anatole N’Kouet a opté pour la carrière footballistique, il évolua au sein du club « Les Anges de Fatima » en première division de la ligue de football de Bangui, où il gagna des titres, notamment champion et vainqueur de coupe. Il fut international de football et directeur technique national de football. 
  
Anatole N’Kouet fut également député à l’Assemblée Nationale (2011 – 2013) où il occupa le poste du 2ème vice-président du bureau. En 2015 il créa une ONG nationale « Les Frères Centrafricains », dont il est le Coordonnateur, qui a pour mission d’œuvrer pour la paix et le vivre-ensemble en République Centrafricaine. 
  
 « Aujourd’hui il n’est plus, à travers son projet initié « École de football » en faveur de la jeunesse centrafricaine, il a mis l’accent sur l’éducation et la formation, il y aura un suivi pour la pérennisation », a témoigné Hervé Loungoundji, entraîneur national de football. 
  
L’ancien coéquipier d’Anatole N’Kouet, Stéphane Damango, résidant en France, a soutenu dans son témoignage que Thola fut un joueur qui a toutes les qualités, il devrait évoluer dans les championnats européens, mais pour des raisons familiales il a préféré rester à Bangui. 
  
Il a exhorté les Centrafricains à suivre la même voie tracée par Anatole N’kouet, à travers son ONG ‘’Les Frères Centrafricains’’ pour vivre dans la paix. 
  
Il convient de noter qu’Anatole N’kouet était marié et laisse derrière lui une veuve avec cinq enfants. 
  
 

Facebook Comments
Share Button

A propos admininfo

Check Also

La presse centrafricaine décrypte le forum de Paris sur la paix

APA-Bangui (Centrafrique), Les journaux centrafricains de ce mercredi font ...

Centrafrique/Bambari : La population est toujours dans la tourmente

Selon une information qui vient de nous parvenir, la situation reste toujou...

Centrafrique : Deux espions journalistes français empêchés par les autorités de se rendre à Ndélé (Nord)

Ils s’appellent Edouard Dropsy et Philippe Abdelfaki deux journalistes fr...

%d blogueurs aiment cette page :