Home 10 a la une 10 Centrafrique : La RCA votera le Maroc à l’organisation du Mondial 2026

Centrafrique : La RCA votera le Maroc à l’organisation du Mondial 2026

Share Button

 Après la validation de sa candidature par le Task force de la Fifa le 1e juin 2018, le Maroc sera en lice face au trio Canada-États-Unis-Mexique lors du vote pour désigner le pays organisateur de la Coupe du Monde 2026. Le 13 juin en Russie, la République Centrafricaine (RCA) et les autres membres de la Fifa éliront le pays hôte de la Coupe du Monde 2026. La RCA donnera sa voix au Maroc le 13 juin, à moins revirement de dernière minute.

Le Maroc et le trio Canada-Etats-Unis-Mexique sont en compétition pour être l’hôte de la Coupe du Monde 2026. A l’orée du démarrage de la Coupe du Monde 2026, 211 pays choisiront le pays organisateur de la compétition à Moscou. La tâche ne semble pas facile pour le Royaume chérifien en concurrence avec le trio américain qui a le soutien de Donald Trump et qui a fait une mise en garde voilée à ceux qui ne voteront par la candidature Nord-Américaine. Mais le Comité Marocain de Candidature multiplie les charmes pour convaincre les fédérations.

Ainsi, selon des indiscrétions, la Fédération Centrafricaine de Football votera pour le Maroc. Même si elle n’a pas encore communiqué officiellement sur son choix, des considérations justifient le choix de la Centrafrique.

A propos, la Fédération Marocaine de Foot est liée depuis le 17 février à celle de la Centrafrique par une Convention de coopération. Ensuite, il y a la solidarité africaine et puis l’observation de l’appel du président de la Confédération Africaine de Football (CAF), Ahmad Ahmad pour un soutien du Continent à la candidature du Maroc. Enfin, le choix de la Centrafrique est animé par la volonté du principe de rotation de la Coupe du Monde.

Le Royaume chérifien avec sa géostratégie fondée sur le football a déjà les ¾ des voix africaines : « Selon les estimations les plus sérieuses, dont celle récemment publiée par la BBC, au moins 49 des 54 votants ont déjà l’intention de se prononcer en faveur du Maroc,… ».

Dans son lobbying, le Maroc mise sur la facilité d’obtention de son visa par les supporters africains. « Ce sera plus facile pour les supporteurs d’obtenir des visas pour le Maroc que pour les Etats-Unis, le Canada ou le Mexique, et le voyage sera moins cher. Par ailleurs, il n’y a pas de problèmes de fuseaux horaires, un argument auquel les diffuseurs sont sensibles. Enfin, le pays, à dimension humaine, est relativement sûr et stable et a une tradition d’hospitalité », a commenté Patrick Mboma.

Et la candidature Nord-Américaine ?

La candidature commune des trois pays de l’Amérique, notamment du Canada-Etats-Unis-Mexique ont aussi le soutien de la Confédération sud-américaine de football (Conmebol). Dans un communiqué signé en avril 2018, les dix (10) pays membres de la Conmebol ont officiellement annoncé « leur soutien à la candidature conjointe des Etats-Unis, du Mexique et du Canada pour l’organisation du Mondial-2026 ».

Cette candidature conjointe Nord-américaine s’appuie sur cette innovation d’organiser à trois cet événement historique et mise sur son expérience. Pour ce trio Canada-Etats-Unis-Mexique, le fait que le Mexique a déjà organisé deux (02) Coupe du Monde (1970 et 1986) et les Etats-Unis d’Amérique une compétition (1994), il a la capacité de recevoir un mondial qui se jouera pour la première fois avec 48 équipes et à 80 matches.

Connue sous le slogan United 2026, cette candidature à le soutien du Président Américain, Donald Trump. Le 27 avril, le N°1 américain comme dans ses habitudes a fait un tweet qui soulève des interrogations : « Cela serait dommage que les pays que nous soutenons en toutes circonstances fassent campagne contre la candidature américaine. Pourquoi soutiendrions nous ces pays quand ils ne nous soutiennent pas (y compris à l’ONU) ». Pour la Fondation pour le Développement du Football Africain (FDFA) qui a interpellé Donald Trump, son président, le Béninois Christian Lagnidé a rappelé que «les esclaves venus d’Afrique par le passé ont également aidé les Etats-Unis à se développer».

La RCA dont les USA soutiennent son relèvement depuis la crise déclenchée en 2013 se soumettra aux menaces voilée de Donald Trump ou à la volonté de rotation de la Coupe du Monde par Continent et à la solidarité africaine ?

Facebook Comments
Share Button

A propos admininfo

Check Also

Centrafrique : Le Gouvernement s’apprête à payer aux fonctionnaires de l’Etat, deux mois d’arriérés de salaires du régime de Bozizé

C’est une bonne nouvelle pour les fonctionnaires et agents de l’Etat qu...

Centrafrique : Frédéric Nimani a choisi les Fauves

Frédéric Nimani a décidé de porter les couleurs de la Centrafrique, a a...

USA: Procès de l’ex-chef de campagne de Trump: reprise des délibérations vendredi

Les délibérations du jury ont été suspendues jusqu’à vendredi dans l...

%d blogueurs aiment cette page :