Home 10 a la une 10 L’Espagne a le beau jeu, le Portugal a Ronaldo (Portugal 3-3 Espagne)

L’Espagne a le beau jeu, le Portugal a Ronaldo (Portugal 3-3 Espagne)

Share Button

Au terme d’un match spectaculaire, l’Espagne et le Portugal ont partagé les points (3-3) dans le groupe B de la Coupe du monde. Malgré sa domination, la Roja a craqué en fin de match face à Ronaldo, auteur d’un triplé.

Pour ce premier gros choc de la Coupe du monde entre l’Espagne et le Portugal, on a assisté à une superbe rencontre. Au terme d’un match indécis, Espagnols et Portugais se quittent sur un match nul (3-3) riche en buts. Quel régal !

Ronaldo frappe d’entrée

Il n’a pas fallu attendre très longtemps pour voir le score évoluer au tableau d’affichage. Après à peine trois minutes de jeu, Ronaldo obtenait un penalty après un contact avec Nacho. L’attaquant portugais ne tremblait pas pour marquer son premier but dans ce Mondial (1-0, 4e). Derrière, le Portugal affichait un visage rigoureux et procédait en contres. Les champions d’Europe en titre auraient même pu faire le break sans deux actions gâchées par Guedes.

Une égalisation qui fait débat

Finalement, les Espagnols parvenaient à revenir au score sur une action litigieuse. Auteur d’un joli petit numéro dans la surface portugaise avant de marquer du droit, Diego Costa semble, au vu des images, faire faute avec le coude dans son premier duel avec Pepe (1-1, 24e). Malgré l’assistance vidéo, ce but était validé. Les Espagnols prenaient peu à peu le dessus ensuite, Isco et Iniesta s’offrant deux belles opportunités. Mais Ronaldo frappait encore avant la pause pour redonner l’avantage aux Lusitaniens sur une faute de main de De Gea (2-1, 44e) !

Le bijou de Nacho

L’Espagne renversait son adversaire en début de seconde période. Diego Costa s’offrait d’abord un doublé à la suite d’une belle combinaison sur coup franc (2-2, 55e), puis Nacho donnait l’avantage à la Roja pour la première fois sur une demi-volée sublime (2-3, 58e) ! C’était mérité pour les Espagnols, beaucoup plus entreprenants et supérieurs dans le jeu. Derrière, le Portugal ne voyait plus le ballon, qui circulait dans les pieds espagnols.

Le triplé pour CR7 !

Alors que l’Espagne filait vers une première victoire, Ronaldo sortait encore de sa boîte pour inscrire une merveille de coup franc dans la lucarne de De Gea (3-3, 88e). CR7 est incroyable ! Malmené, le Portugal peut remercier Ronaldo de lui avoir permis de ne pas débuter ce Mondial par une défaite. Conséquence, c’est l’Iran qui est en tête de groupe B devant l’Espagne et le Portugal.

La note du match : 9/10

On attendait beaucoup de ce premier gros choc de la Coupe du monde, et on n’a pas été déçu ! Six buts, un scénario renversant, des gestes techniques de classe, une équipe espagnole séduisante dans le jeu et un triplé de Ronaldo.. . C’était un rendez-vous à ne pas manquer !

Les buts :

– Ronaldo s’écroule dans la surface après un contact avec Nacho. L’attaquant portugais tire à droite et prend De Gea à contre-pied (1-0, 4e). – Sur un long ballon de Busquets, Costa remporte son duel avec Pepe et se joue de Fonte avec plusieurs crochets avant d’armer un tir croisé du droit à ras de terre sur la droite de Rui Patricio (1-1, 24e). – Pepe envoie un long ballon devant la surface, Guedes contrôle et décale Ronaldo sur sa gauche. CR7 arme une frappe et De Gea laisse s’échappe ce ballon sur une faute de main (2-1, 44e). – Sur un coup franc joué au second poteau, Busquets remporte son duel avec Guedes et remet de la tête sur Diego Costa, qui marque à bout portant (2-2, 55e). – Isco se bat sur le côté gauche et combine avec D. Silva avant de trouver Nacho à l’entrée de la surface. Le défenseur espagnol arme une demi-volée du droit qui tape le poteau gauche avant de franchir la ligne (2-3, 58e). – Sur un coup franc plein axe à l’entrée de la surface, Ronaldo trouve la lucarne droite de De Gea (3-3, 88e)

 L’homme du match : Cristiano Ronaldo (9/10)

On peut, certes, dire que Ronaldo n’a pas été flamboyant dans le jeu durant les 90 minutes, surtout en seconde période, mais c’est encore lui qui porte son équipe ce soir pour éviter une défaite. Il ne pouvait pas vraiment mieux débuter ce Mondial sur un plan personnel en marquant un triplé. En première période, il a aussi été très inspiré sur chaque contre avec un jeu en une touche de balle et des déviations justes. 

Facebook Comments
Share Button

A propos admininfo

Check Also

RCA: l’ingérence de la Minusca et de l’ONU dans les discutions à Addis-Abeba

 Sur le fond du mécontentement des groupes armés en RCA, l’Union Afric...

RCA: les actions de la MINUSCA font fuir les gens dans la brousse

 Ces derniers jours les membres du FDPC bloquaient la circulation de cargo...

Russes en Centrafrique, mais jusqu’à où iront-ils ?

Le naturel revient au galop comme dit l’adage populaire et il est revenu ...

%d blogueurs aiment cette page :