Home 10 a la une 10 Leadership et autonomisation de la femme: Catherine Samba-Panza réaffirme son engagement à Duncan

Leadership et autonomisation de la femme: Catherine Samba-Panza réaffirme son engagement à Duncan

Share Button

L’ancienne Présidente centrafricaine séjourne à Abidjan, depuis le 3 juillet, dans le cadre de la deuxième édition du Fied. Elle a été reçue en audience le vendredi 5 juillet, par le vice-Président de la République.

Invitée d’honneur de la deuxième édition du Forum international des femmes entreprenantes et dynamiques (Fied) qui s’est tenue, les 4 et 5 juillet, à l’espace Latrille Event des II Plateaux, Catherine Samba-Panza a été choisie comme marraine de l’édition pour son engagement reconnu de tous dans la promotion du leadership féminin.

C’est cet engagement qu’elle est allée réaffirmer le vendredi, au Palais présidentiel au Plateau, au vice-Président de la République, Daniel Kablan Duncan, qui l’a reçue en audience en début de soirée. Il s’agissait d’une visite de courtoisie et de remerciement « pour l’accueil chaleureux qui nous a été réservé et toutes les facilités et dispositions qui ont été prises pour nous permettre d’avoir un séjour agréable ».

Son engagement pour le leadership féminin, a-t-elle expliqué, est motivé par sa conviction que la femme a une place prépondérante dans le développement du continent africain.

« Cela fait plusieurs années que je m’investis dans le leadership féminin parce que j’estime que les femmes ont leur place dans nos communautés, nos villes, nos pays et surtout dans l’émergence de l’Afrique. Elles sont des citoyennes à part entière qui ont des potentialités énormes et qui constituent plus de la moitié de la population dans presque tous les pays. On ne peut pas mettre de côté cette importante ressource humaine. Ce serait dommage qu’elles ne s’impliquent pas et n’apportent pas leur contribution au développement », a-t-elle déclaré.

L’ex-Présidente de transition de la République de Centrafrique a dit être venue apporter son appui au Fied parce qu’elle estime que « c’est une belle initiative qui mérite d’être soutenue ».

L’hôte de Daniel Kablan Duncan est également la présidente de l’Observatoire panafricain du leadership féminin (Opalef). Elle a profité de l’occasion pour présenter au vice-Président cet organe de veille et de promotion des droits de la femmes, ses perspectives et sa contribution dans la mise en œuvre de politiques nationales de développement des pays africains dont la  Côte d’Ivoire est la locomotive en Afrique de l’Ouest.

« C’est un outil de veille qui interpelle les dirigeants, mais également tous les acteurs de nos sociétés pour faire davantage de place aux femmes et les impliquer dans tous les processus de gouvernance », a-t-elle fait savoir.

FAUSTIN EHOUMAN

Fraternité Matin

Facebook Comments
Share Button

A propos admininfo

Check Also

Sénégal-Algérie pour la finale de la CAN 2019

Les Fennecs d’Algérie se sont qualifiés dimanche pour la finale de la C...

Décès de l’homme politique sénégalais Ousmane Tanor Dieng

Le secrétaire général du Parti socialiste, Ousmane Tanor Dieng, est déc...

ABOLITION DU F CFA ET L’ANNULATION TOTALE DES ACCORDS COLONIAUX. MANQUE DE DEVISES DANS LA ZONE BEAC VOICI LA VÉRITÉ À PARTAGER AU MAXIMUM.

Gros problème en Afrique francophone. Les 14 pays utilisant le Fcfa… Voi...

%d blogueurs aiment cette page :