Home 10 a la une 10 LE PRÉSIDENT TOUADERA ET LE VICE PRÉSIDENT DE LA BANQUE MONDIALE POUR L’AFRIQUE PROCÈDENT AU LANCEMENT DES PROJETS SOCIAUX A PAOUA

LE PRÉSIDENT TOUADERA ET LE VICE PRÉSIDENT DE LA BANQUE MONDIALE POUR L’AFRIQUE PROCÈDENT AU LANCEMENT DES PROJETS SOCIAUX A PAOUA

Share Button

Le Président de la République Son Excellence Professeur Faustin Archange TOUADERA et le Vice-président de la Banque mondiale pour l’Afrique, Hafez Ghanem, ont procédé, ce jeudi 28 Février 2019, à Paoua, localité située au Nord-ouest de Centrafrique, au lancement de plusieurs projets dans les secteurs de l’éducation, de l’emploi, de la santé et de la protection sociale .

L’enjeu de ce déplacement dans cette sous-préfecture de Paoua, une contrée encore fragile de la République Centrafricaine, est de créer des opportunités d’emploi afin d’offrir aux jeunes d’autres perspectives que l’enrôlement dans les groupes armés. Les programmes de filets sociaux ciblant les populations les plus vulnérables sont également importants si le pays veut s’engager sur la voie d’une croissance durable et inclusive.

Ce premier voyage du Vice-président de la Banque mondiale pour l’Afrique en République centrafricaine intervient au lendemain de la signature de l’Accord de Paix du 6 janvier 2019 à Bangui. Ce bref séjour lui donnera sans doute l’opportunité d’apprécier les résultats du partenariat entre la RCA et la Banque mondiale, et d’évoquer les nouvelles orientations que les autorités centrafricaines souhaitent donner à cette coopération.

La Banque mondiale accompagne le Gouvernement dans la mise en œuvre de son Plan de Relèvement et de Consolidation de la Paix (RCPCA) 2017-2021, à travers des projets de stabilisation et de développement, et un programme de réformes économiques.

Le portefeuille des projets financés par la Banque mondiale en République centrafricaine comprend douze (12) projets bénéficiant des fonds de l’Association Internationale de Développement (IDA)*, auxquels s’ajoutent deux (2) fonds fiduciaires et un (1) projet régional, pour un montant global de 520 millions de dollars. Cet engagement va se poursuivre pour atteindre 700 millions de dollars d’ici la fin du cycle de l’IDA18 en juin 2020, soit 40% de plus que les 500 millions de dollars promis, il y a deux ans, lors de la conférence de des Bailleurs de fonds pour la RCA de Bruxelles.
Enfin une réunion technique entre les hautes autorités de l’exécutif, quelques ministres et le Représentant de la Banque Mondiale a eu lieu ce soir dans la salle du conseil des ministres du Palais de la Renaissance.

Facebook Comments
Share Button

A propos admininfo

Check Also

RCA: l’ingérence de la Minusca et de l’ONU dans les discutions à Addis-Abeba

 Sur le fond du mécontentement des groupes armés en RCA, l’Union Afric...

RCA: les actions de la MINUSCA font fuir les gens dans la brousse

 Ces derniers jours les membres du FDPC bloquaient la circulation de cargo...

Russes en Centrafrique, mais jusqu’à où iront-ils ?

Le naturel revient au galop comme dit l’adage populaire et il est revenu ...

%d blogueurs aiment cette page :