Home 10 a la une 10  LA RUSSIE , LA CHINE ET L’INDE , PRÉPARENT-ILS UNE COALITION ANTI-OTAN ? Part 1

 LA RUSSIE , LA CHINE ET L’INDE , PRÉPARENT-ILS UNE COALITION ANTI-OTAN ? Part 1

Share Button

La Chine et la Russie ont d’abord cherché à suivre la voie indienne de la coopération et du développement avec Washington.

Moscou a tenté un dialogue franc avec Washington et l’OTAN, mais la décision prise en 2002 par les États-Unis de se retirer du Traité sur les missiles antimissile balistiques (Traité ABM) a marqué le début de la fin du rêve occidental d’intégrer la Fédération de Russie à l’OTAN. Pour Pékin, le chemin était plus difficile, grâce à un cercle vicieux dans lequel l’Occident s’est déplacé en Chine pour augmenter ses bénéfices, qui ont ensuite été investis sur le marché américain, multipliant les gains plusieurs fois. Il semblait que les Américains étaient sur la bonne voie jusqu’à ce que, vingt ans plus tard, toute la classe moyenne et la classe ouvrière soient réduites à la pauvreté.

Après le 11 septembre 2001, Washington se détourna rapidement de la lutte contre les puissances rivales vers la prétendue « lutte » contre le terrorisme. C’était un prétexte opportun pour occuper des pays d’importance tactique dans des régions d’importance stratégique de la planète. En Eurasie, les forces américaines se sont installées en Afghanistan sous prétexte de combattre Al-Qaïda et les Talibans . Au Moyen-Orient, ils occupent l’Irak pour la deuxième fois et en ont fait une base opérationnelle à partir de laquelle ils vont déstabiliser le reste de la région pour les décades à venir.

Alors que l’Inde et la Chine recherchaient principalement une croissance pacifique pour autonomiser économiquement la région asiatique, la Russie et l’Iran ont compris de bonne heure que l’attention de Washington allait finir par les concerner en premier lieu. Moscou était toujours considérée comme un ennemi mortel par les guerriers néoconservateurs de la guerre froide, tandis que la révolution islamique de 1979 n’était ni oubliée ni pardonnée. Dans la décennie qui a suivi les attentats (sous faux drapeau) du 11 septembre 2001, les bases de la création d’un ordre multipolaire ont été jetées, générant ainsi l’immense chaos de transition que nous connaissons actuellement.

L’Inde et la Chine ont poursuivi leur chemin pour devenir des géants économiques, alors même qu’il existait entre elles une rivalité latente mais constante, tandis que l’Iran et la Russie poursuivaient leur chemin de modernisation militaire afin d’assurer une force de dissuasion suffisante pour décourager toute attaque israélienne ou américaine respectivement.

L’Inde, la Chine et la Russie utilisent le Moyen-Orient comme un tremplin pour faire avancer l’intégration énergétique, économique et militaire, repoussant les plans des néo-conservateurs dans la région, envoyant ainsi indirectement un signal à Israël et à l’Arabie Saoudite. D’autre part, les conflits en Syrie, en Irak et en Afghanistan sont des occasions de rétablir la paix, de faire progresser l’intégration de dizaines de pays en les intégrant dans un projet majeur incluant l’Eurasie, le Moyen-Orient et l’Afrique du Nord en lieu et place des États-Unis et de ses États supplétifs, qui n’ont amené que colonialisme, destructions, exploitations, et massacres d’innocents.

Bientôt, il y aura un point de rupture, non pas tant sur le plan militaire (car la doctrine nucléaire « Destruction Mutuelle Assurée » reste valable), mais plutôt sur le plan économique. Bien sûr, l’étincelle proviendra du changement de la monnaie dans laquelle le pétrole est vendu, à savoir le dollar américain. Ce processus prendra encore du temps, mais c’est une condition indispensable pour que l’Iran devienne un hégémon régional. La Chine se heurte de plus en plus à Washington; La Russie a de plus en plus d’influence dans l’OPEP; et l’Inde pourrait enfin décider d’embrasser la révolution eurasienne en formant une place stratégique impénétrable contre Washington, ce qui modifiera l’équilibre du pouvoir mondial à l’Est après plus de 500 ans de domination occidentale.

Source: Russia, China, India, & Iran: The Magic Quadrant That Is Changing The World

Facebook Comments
Share Button

A propos admininfo

Check Also

RCA : toujours pas de produits pétroliers à Bangui

Une pénurie des produits pétroliers constatée depuis le début de la sem...

TONY PARKER A FINANCÉ LE FILM ANTI ESCLAVAGISTE SUR NAT TURNER

Le film  » The Birth Of A Nation » est certainement le film le plus att...

Le mandat de la minusca expliqué aux populations de baoro

La caravane de sensibilisation sur le mandat de la MINUSCA est arrivée ce ...

%d blogueurs aiment cette page :