Home 10 a la une 10 Foot-Africain: SALAH, PROGRAMMÉ POUR MARQUER

Foot-Africain: SALAH, PROGRAMMÉ POUR MARQUER

Share Button

Recruté l’été dernier en provenance de Rome, Mohamed Salah explique sa belle réussite à Liverpool.

En dépensant 42 millions d’euros en juin dernier pour Mohamed Salah, Liverpool était tout heureux de compter sur un nouveau trublion offensif. Mais personne ne s’attendait alors que le gaucher égyptien ne devienne le meilleur buteur du club cette saison, avec 21 réalisations en 27 matches. L’ailier droit a semble-t-il posé ses valises dans le Nord-Ouest de l’Angleterre avec l’ambition d’empiler les buts, comme il l’explique dans une interview à Sky Sports.

Au début, c’était un peu diffèrent de Rome. Mais j’ai rapidement su ce que l’entraîneur voulait de moi et la qualité des joueurs a tout rendu facile pour moi. Dès le premier jour, j’ai su ce que je voulais faire et j’ai marqué lors de la présaison, donc c’était un bon début“, explique ainsi l’ancien joueur de l’AS Rome, qui s’attendait justement à avoir de la réussite devant le but: “Honnêtement, oui. Je dis toujours que rien n’est dû au hasard. Tu travailles, tu es ambitieux et tu auras ce que tu mérites“.

On découvre ainsi le perfectionnisme de l’ancien flop de Chelsea (19 matches de 2013 à 2015, 2 buts), lui qui “essaie de repérer [ses] faiblesses et de travailler dessus” afin de progresser, notamment dans la finition. “J’essaie de marquer différemment à l’entraînement. Les coachs m’aident beaucoup. J’essaie ensuite en match. Vous ne pouvez pas marquer 10 buts en 10 tirs, c’est impossible, mais j’essaie. Je rate beaucoup d’occasions et je continue toujours à tenter ma chance“, lance le nouveau crack des Reds. A l’entendre, il n’a pas fini d’empiler les buts.

Facebook Comments
Share Button

A propos admininfo

Check Also

La presse centrafricaine décrypte le forum de Paris sur la paix

APA-Bangui (Centrafrique), Les journaux centrafricains de ce mercredi font ...

Centrafrique/Bambari : La population est toujours dans la tourmente

Selon une information qui vient de nous parvenir, la situation reste toujou...

Centrafrique : Deux espions journalistes français empêchés par les autorités de se rendre à Ndélé (Nord)

Ils s’appellent Edouard Dropsy et Philippe Abdelfaki deux journalistes fr...

%d blogueurs aiment cette page :