Home 10 a la une 10 Donald Trump autorisé à refuser les transgenres dans l’armée américaine

Donald Trump autorisé à refuser les transgenres dans l’armée américaine

Share Button
Photo d’archives, datant du 8 juin 2018, sur laquelle figurent (de gauche à droite) le lieutenant colonel Ann Murdoch, le vice-président de l’association des vétérans transgenres Gene Silvestri, Yvonne Cook-Riley, le président de l’association des vétérans transgenres Evan Young, Alice Ashton et Nella Ludlow. Mandel Ngan, AFP

Nouvelle étape dans le bras de fer juridique autour du recrutement des militaires transgenres dans l’armée américaine : mardi, la Cour suprême a autorisé l’administration Trump à refuser ces nouvelles recrues, le temps que la justice se prononce.

La Cour suprême des États-Unis a autorisé, mardi 22 janvier, l’administration de Donald Trump à refuser les personnes transgenres dans l’armée, tant que se poursuit la bataille juridique sur cette question éminemment politique. Concrètement, cela signifie la fin des recrutements de soldats transgenres. Pour ceux qui ont pu entrer dans l’armée en 2018, la situation est moins claire. « Ils pourraient continuer à servir dans leur sexe de préférence », selon le mémo publié en février par le ministère de la Défense.

Le gouvernement s’est réjoui de cette décision qui supprime, selon lui, « un risque pour l’efficacité et la puissance létale des militaires ». Mais les défenseurs des droits des personnes transgenres ont dénoncé le maintien d’une politique « inhumaine », « discriminatoire ».

Il n’existe pas de chiffres officiels, mais d’après les estimations, entre 1 320 et 15 000 personnes transgenres servent dans l’armée américaine, sur 1,3 million de militaires en service actif.

Avec AFP

Facebook Comments
Share Button

A propos admininfo

Check Also

Centrafrique : l’accord de paix ne prévoit pas d’amnistie, mais des examens au cas par cas (gouvernement)

Le gouvernement centrafricain a confirmé lundi que l’accord de paix conc...

Centrafrique : l’erreur n’a plus sa place pour les nouvelles têtes qui doivent intégrer le gouvernement d’après Khartoum

Nous sommes arrivés à la phase décisive où le président de la Républi...

LE BASKETBALL CENTRAFRICAIN EN QUÊTE DE REPÈRE.

QUELLES QUALITÉS POUR PRÉTENDRE BATTRE LE SÉNÉGAL, LA COTE D’IVOIRE O...

%d blogueurs aiment cette page :