Home 10 a la une 10 Fait divers: Une avocate en prison pour avoir coupé les organes génitaux de son mari

Fait divers: Une avocate en prison pour avoir coupé les organes génitaux de son mari

Share Button

Le tribunal de première instance de Yaba à Lagos a ordonné mercredi la détention provisoire d’une avocate, Udeme Odibi, pour avoir poignardé son mari à mort.

D’après les informations, l’avocate aurait poignardé son mari à mort et lui aurait coupé les organes génitaux avant de le placer sur sa main droite à Diamond Estate, dans la région de Sango-Tedo à Lagos, dans le sud-ouest du Nigeria.

Effiong Asuquo, l’officier en charge du département juridique du Département des enquêtes criminelles et des renseignements de l’État Panti, a déclaré au tribunal que l’accusée avait commis ce crime le 3 mai à Diamond Estate, Sangotedo, Lekki.

A en croire l’officier, l’accusée avait poignardé son mari, Otike, avec un couteau, en lui faisant sortir les intestins avant de lui couper les parties génitales.

Il a également déclaré que l’accusée avait tenté de se suicider en s’infligeant des blessures avant d’être secourue et transportée à l’hôpital.
L’avocate Odibi doit être envoyée en prison pour les 30 prochains jours, d’après le plaidoyer de l’Officier qui soutient que ce crime a enfreint les articles 223 de la loi pénale de l’État de Lagos, 2015, qui prescrit la peine de mort.

La défense de l’accusée a demandé au tribunal de renvoyer l’accusée dans les prisons d’Ikoyi au lieu des prisons de Kirikiri pour permettre aux neurologues et aux endocrinologues de s’occuper de sa maladie thyroïdienne.
Mais le magistrat en chef, Mme Kikelomo Ayeye, a rejeté la demande de l’avocat de la défense et ordonné la détention provisoire de l’accusée dans la prison de Kirikiri.

Toutefois, elle a ordonné que l’intimée soit protégée par la confidentialité lorsqu’il interagissait avec son avocat ou avec des membres de sa famille sans l’interruption d’une tierce partie (présence de gardiens de prison).
Le magistrat a également déclaré que l’enterrement du défunt, qui devait avoir lieu jeudi, devrait être suspendu jusqu’à ce que les investigations finales aient été accomplies. Elle a ajourné l’affaire jusqu’au 25 juin pour la mention.

CamerounWeb.com

Facebook Comments
Share Button

A propos admininfo

Check Also

La presse centrafricaine décrypte le forum de Paris sur la paix

APA-Bangui (Centrafrique), Les journaux centrafricains de ce mercredi font ...

Centrafrique/Bambari : La population est toujours dans la tourmente

Selon une information qui vient de nous parvenir, la situation reste toujou...

Centrafrique : Deux espions journalistes français empêchés par les autorités de se rendre à Ndélé (Nord)

Ils s’appellent Edouard Dropsy et Philippe Abdelfaki deux journalistes fr...

%d blogueurs aiment cette page :