Home 10 a la une 10 CPI : le juge Cuno Tarfusser fait des révélations sur la suite du procès de Gbagbo et Blé Goudé

CPI : le juge Cuno Tarfusser fait des révélations sur la suite du procès de Gbagbo et Blé Goudé

Share Button

Le juge Cuno Tarfusser, qui préside le procès conjoint de Gbagbo et Blé Goudé, a craché ses vérités à la Cour pénale internationale (CPI).  Il a fait des révélations en ce qui concerne les procédures de l’entité juridique internationale concernant le procès des deux hommes politiques ivoiriens. Le magistrat italien avait accordé un entretien à la revue de l’Association du barreau près de la CPI.

 Lors d’un entretien accordé à la revue de l’Association du barreau près la Cour pénale internationale, le juge Cuno Tarfusser a révélé des insuffisances dans les procédures de la CPI. Ce, concernant le procès qu’il préside, celui de Laurent Gbagbo et Blé Goudé. Selon lui, la juridiction internationale est confrontée à de nombreux défis ces dernières années.

« Il y a tellement de défis auxquels la CPI est confrontée. La plus fondamental et le plus important est de faire ce pour quoi elle a été établie: enquêter, poursuivre et tenir des procès, et le faire de manière opportune et acceptable et, croyez-moi, c’est déjà assez difficile. Si nous regardons maintenant nos procédures, pendant des années et des années, en l’absence de délais statutaires qui pourraient simplifier la procédure, j’ai des doutes quant à la définition de nos procédures comme étant globalement équitables », a déclaré le juge de la CPI.

« Je ne sais pas quelle est la suite, car je ne sais pas encore quand le procès Gbagbo et Blé Goudé que je préside se terminera. Avec une telle incertitude, il est très difficile de faire des plans précis pour mon avenir. La seule chose que je sais avec certitude, c’est que je ne vais pas prendre ma retraite. Une option qui est toujours ouverte est de revenir à la magistrature italienne en tant que juge ou procureur. Mais j’ai commencé à chercher d’autres opportunités et je laisse mes options ouvertes car j’aimerais aussi rester dans la sphère internationale. En fin de compte pour moi, s’il y avait un choix entre une position plus prestigieuse et une position plus intéressante, prendre la plus intéressante est d’une plus grande importance », a ajouté Cuno Tarfusser.

Facebook Comments
Share Button

A propos admininfo

Check Also

La presse centrafricaine décrypte le forum de Paris sur la paix

APA-Bangui (Centrafrique), Les journaux centrafricains de ce mercredi font ...

Centrafrique/Bambari : La population est toujours dans la tourmente

Selon une information qui vient de nous parvenir, la situation reste toujou...

Centrafrique : Deux espions journalistes français empêchés par les autorités de se rendre à Ndélé (Nord)

Ils s’appellent Edouard Dropsy et Philippe Abdelfaki deux journalistes fr...

%d blogueurs aiment cette page :