Home 10 a la une 10 Centrafrique: Visite du Premier ministre aux victimes de l’attaque de la Paroisse Notre Dame de Fatima

Centrafrique: Visite du Premier ministre aux victimes de l’attaque de la Paroisse Notre Dame de Fatima

Share Button
Visite du Premier ministre aux victimes de l’attaque de la Paroisse Notre Dame de Fatima

 Le Premier-ministre, Simplice Mathieu Sarandji, a visité, mercredi 2 mai 2018 dans plusieurs hôpitaux de Bangui, les personnes blessées lors de l’attaque de la paroisse Notre Dame de Fatima, dans le 3ème arrondissement de Bangui, par des hommes armés.

«Je suis venu sur l’instruction de chef de l’Etat, Faustin Archange  Touadéra,  présenter  la compassion des autorités centrafricaines aux victimes  des actes barbares des terroristes. », a déclaré le Premier-ministre Mathieu Sarandji, après avoir visité l’Hôpital  Communautaire, le Complexe Pédiatrique de Bangui et le Centre de Soins de l’ONG Médecins Sans Frontières. 
  
La visite du chef du gouvernement a permis de recenser  67 blessés  et 5 morts à l’hôpital Communautaire, 80 blessés admis au Centre de soins de l’ONG   Médecins Sans  Frontières  et 7 blessés dont  l’âge varient  de  6 mois à 15 ans au Complexe pédiatrique, où est prise en charge un bébé de 6 mois dont la mère est décédée. 
  
Le chef du  gouvernement  a invité le peuple centrafricain  à s’unir  derrière le Président Faustin Archange Touadéra en vue de barrer la route aux terroristes, et à redoubler de vigilance car il ne s’agit pas d’un conflit religieux. 
  
« Nous  devons   former  un bloc  derrière le Président  de la  République et nous devons nous unir derrière notre drapeau   pour barrer la route  aux terroristes.», a dit Mathieu Sarandji, ajoutant que « ces terroristes n’en ont pas qu’après les chrétiens, ils en ont aussi après nos frères musulmans ». 
  
Il a promis que les commanditaires  de cette attaque seront  arrêtés et traduits  devant la justice  nationale et internationale. 

Pour la deuxième fois depuis mai 2014, la paroisse Notre Dame de Fatima a été attaquée à la grenade, mardi 1er mai, lors d’une célébration de la fraternité Saint-Joseph, faisant plusieurs victimes, dont un policier et l’Abbé Albert Toungoumalé Baba. 

 

ACAP

Facebook Comments
Share Button

A propos admininfo

Check Also

La presse centrafricaine décrypte le forum de Paris sur la paix

APA-Bangui (Centrafrique), Les journaux centrafricains de ce mercredi font ...

Centrafrique/Bambari : La population est toujours dans la tourmente

Selon une information qui vient de nous parvenir, la situation reste toujou...

Centrafrique : Deux espions journalistes français empêchés par les autorités de se rendre à Ndélé (Nord)

Ils s’appellent Edouard Dropsy et Philippe Abdelfaki deux journalistes fr...

%d blogueurs aiment cette page :