Home 10 a la une 10 Centrafrique : quand le sulfureux Gilbert Grénzéngué humilie les magistrats….
Gresenguet

Centrafrique : quand le sulfureux Gilbert Grénzéngué humilie les magistrats….

Share Button

Après avoir fait à plusieurs reprises un bras d’honneur au juge dans l’affaire l’opposant avec KPAWIYANA Pierre, le sulfureux Gilles Gilbert Grénzéngué alias 3G vient de franchir une nouvelle étape dans sa série d’humiliation de la justice centrafricaine. Programmé pour le 5 octobre dernier pour la nième fois, le procès du 3G a été une fois de plus reporté. En cause, l’absence de l’accusé qui ne veut surtout pas se présenter devant son juge. Alors, pourquoi refuse-t-il catégoriquement de se présenter à son procès pour violences aggravées ?
Si juridiquement on dit que la loi est faite pour tout le monde et que personne n’est au-dessus de la loi, en Centrafrique pays de paradoxe et d’anomalie, certains compatriotes se croient intouchables grâce aux fonctions qu’ils occupent et/ou à leurs relations au niveau de la justice.
Souvenez-vous, le lundi 2 octobre dernier, nous avions publié un article intitulé « Gilles Gilbert Grénzéngué, un gangster protégé à la tête du Comité olympique centrafricain » dans lequel nous avons expliqué comment le sulfureux Gilles Grénzéngué manipule et tient en otage la justice à sa manière dans l’affaire qui l’oppose à son ex-gardien KPAWIYANA Pierre, qu’il a tenté de l’enterrer via son asphyxie dans son bureau à Bangui.
Programmé puis reporté à plusieurs reprises pour non-présentation de l’accusé, le procès du roublard Grénzéngué doit s’ouvrir pour la nième fois le 5 octobre dernier. Comble de l’ironie, le sulfureux Grénzéngué refuse de se présenter devant les juges comme dans les précédentes citations. Afin d’humilier son juge qu’il qualifie souvent de « petit juge », l’homme envoie son avocat le jour du procès pour signaler au juge que son client est en mission de travail à l’extérieur du pays. Incroyable! Alors que notre équipe qui devrait assister au procès l’a vu sillonner les rues de Bangui.
Quelle roublardise ? Seulement Le 6 octobre, c’est à dire le lendemain de son absence au tribunal, que nous avons vu le sulfureux Gilles Gilbert Grénzéngué quitter Bangui à bord de l’avion de la compagnie Air France,
pourquoi monsieur Grénzéngué veut-il à tout prix éviter ce procès ?

Facebook Comments
Share Button

About admininfo

Check Also

Moussa_Nebie

Centrafrique : L’Union africaine à pied d’œuvre pour un énième dialogue

Cela fera sans doute un dialogue de trop. La 3ème Session du Panel des Fac...

FACA1

850 soldats centrafricains bientôt mis à la retraite

Quelque 850 soldats centrafricains ayant atteint la limite d’âge seront ...

eau potable

Accès à l’eau potable la saison sèche : le comique de la classe populaire

La saison sèche est à son plus fort. Pour avoir accès à l’eau de bonn...

%d blogueurs aiment cette page :