Home 10 a la une 10 Centrafrique: Rencontre entre le Gouvernement et les groupes armés le 24 janvier 2019 à Khartoum

Centrafrique: Rencontre entre le Gouvernement et les groupes armés le 24 janvier 2019 à Khartoum

Share Button

“Aujourd’hui, à l’issue de nos échanges, la date des rencontres entre le Gouvernement et les groupes armés est fixée. Il s’agit du 24 janvier 2019 à Khartoum. Donc nous sommes déjà fixés”, a declaré ce mercredi 9 janvier, au Palais de la Renaissance, le Chef de l’Etat centrafricain, Faustin Archange Touadéra, lors d’un point de presse

C’etait à l’issue d’une série de rencontres entre la délégation de haut niveau conduite par le Chef du Département des opérations de paix des Nations Unies, Jean-Pierre Lacroix, et le Commissaire de l’Union africaine à la paix et à la sécurité, Smail Chergui, et les plus hautes autorités de l’Etat, dont le Premier ministre, le Président de l’Assemblée Nationale et d’autres membres du Gouvernement, en présence du Chef de la MINUSCA, Parfait Onanga-Anyanga, du Secrétaire général de la Communauté économique des États de l’Afrique centrale (CEEAC), Adolphe Nahayo, et des ministres des Affaires étrangères des pays de la sous-région.

Le president Faustin Archange Touadéra a également souligné que la visite de ces personnalités en République centrafricaine a permis de relancer ce dispositif attendu depuis très longtemps. « Je les remercie pour leur présence, pour leur soutien, toujours à nos côtés, aux côtés de la République centrafricaine qui est en quête de paix », a-t-il dit, précisant que« cette rencontre qui va se dérouler à Khartoum se fera sous l’égide, sous la facilitation de l’Union africaine et des Nations unies ».

Pour sa part, le Commissaire de l’Union africaine à la paix et à la sécurité, Smail Chergui, a fait valoir qu’aujourd’hui est un grand jour sur la voie de la construction et de la consolidation de la paix dans ce pays, soulignant qu’« à travers cette annonce qui vient de vous être faite par le Président, Son Excellence le Professeur Touadéra, l’Initiative africaine arrive maintenant à maturité et devrait donc connaître une mise en œuvre assez rapide dans le cadre de la convocation, par l’Union africaine, de la réunion à Khartoum à partir du 24 janvier pour que nous puissions rapidement consolider d’abord le travail remarquable qui est fait (…) nous sommes très confiants que nous pouvons atteindre cet objectif pour le bien de ce peuple, de la région et de tout le continent africain ».

A l’égard des autorités et du peuple centrafricains, le Chef du Département des opérations de paix des Nations Unies, Jean-Pierre Lacroix, a de son côté indiqué qu’ « il y a ici tous les amis de la République centrafricaine, tous les amis du peuple centrafricain, réunis, déterminés, unis dans leur détermination à travailler activement aux côtés des autorités centrafricaines sous l’égide de son excellence Monsieur le Président, aux côtés de son Gouvernement, de toutes les Centrafricaines et des Centrafricains pour faire en sorte que l’année 2019 soit l’année de la paix en République centrafricaine ». Il ajoute que « cette année doit être l’année où le dialogue, où l’apaisement, où la quiétude, où la réconciliation doivent prévaloir. Aujourd’hui, nous avons des principes, la solution ne peut être que politique ».

« Nous avons un cap, c’est l’Initiative africaine qui est le fondement de notre action collective. Nous avons un plan d’action avec cette réunion prochaine le 24 janvier à Khartoum, pour engager très activement le dialogue entre les autorités et les groupes armés avec le soutien actif des Nations unies sous l’égide de l’Union africaine. Nous avons l’engagement des pays de la région qui ont exprimé de manière très résolue leur détermination à s’engager de manière encore plus active aux côtés de ces efforts, aussi pour réactiver ces commissions mixtes bilatérales qui peuvent apporter énormément, pour traiter des sujets importants liés à la sécurité notamment et au mouvement de personnes et de biens », a poursuivi le Chef du Département des opérations de paix de l’ONU.

Il est aussi prévu à l’agenda de la délégation des rencontres avec d’autres acteurs de la vie politique et de la société civile, mais aussi avec des partenaires internationaux. Puis, le Chef du Département des opérations de paix des Nations Unies, Jean-Pierre Lacroix, se rendra l’intérieur du pays en vue d’apprécier la mise en œuvre du mandat de la Mission.

Il convient de rappeler que l’objectif de la présente visite de cette délégation s’inscrit dans les efforts en vue de relancer les efforts internationaux pour une paix durable dans le pays, notamment à travers le dialogue entre le Gouvernement et les groupes armés sous les auspices de l’Initiative de l’Union africaine (UA).

 MINUSCA

Facebook Comments
Share Button

A propos admininfo

Check Also

RCA: bras de fer entre des ex-Seleka et le gouvernement avant les négociations

En Centrafrique, la Minusca, la Mission de l’ONU, a lancé le jeudi 10 ja...

CÔTE D’IVOIRE : ACQUITTÉS, LAURENT GBAGBO ET BLÉ GOUDÉ LIBÉRÉS PAR LA CPI

Les juges de la CPI ont décidé après 7 ans de procédure la libération ...

Le gouvernement suspend les activités prévues dans le cadre de la JMA 2018 à Bambari

Le Ministre de la Communication et des Média, Porte-parole du gouvernement...

%d blogueurs aiment cette page :