Home 10 a la une 10 Centrafrique : Les premiers éléments de l’enquête sur l’assassinat des journalistes russes

Centrafrique : Les premiers éléments de l’enquête sur l’assassinat des journalistes russes

Share Button

Un peu plus de deux semaines après l’assassinat des journalistes russes en RCA, le Procureur général, Didier Tambo, en restreint a fait le point d’avancement de l’enquête en cours et des résultats provisoires. Globalement, « l’enquête marque un progrès considérable à ce jour », confie l’Autorité judiciaire.

En effet, dans les premiers éléments de l’enquête, il ressort que les trois journalistes tous de nationalité russes sont arrivés les 25 et 27 juillet 2018 et voulaient descendre sur la ville de Kaga Bandoro pour faire des tournages (réaliser des films).

C’est alors que le groupe des trois journalistes s’est déplacé avec leur chauffeur sur un 4×4 Mitsubishi L-200, qui était attaqué, ses occupants assassinés par un groupe de bandits non-identifié a 26 km de Sibut. Seul le conducteur du véhicule blessé a réussi à s’enfuir pour alerter les autorités locales.

Selon le témoignage du chauffeur du véhicule qui est seul et principal témoin sur le dossier étant vécu les faits, les assaillants parlaient en arabe. D’où l’hypothèse très plausible du meurtre des journalistes par des coupeurs de route appartenant à un groupe armé proche de la coalition séléka.

A en croire le Procureur, le témoin oculaire est en ce moment sous haute protection pour garantir sa sécurité, vu qu’il est possible que les assaillants peuvent chercher à nuire à sa vie. Car, il serait dans les intérêts des bandits d’éliminer le seul témoin pour que l’enquête n’aboutisse pas. Le procureur a précise que toute communication avec le témoin est interdite car cela fait partie des mesures de sécurité intensifiés. Le procureur a aussi démontré sa certitude, que les assassins des journalistes russes vont être saisis et punis selon la loi.

Rappelons que le lundi 30 juillet 2018, trois journalistes russes ont été tués à 24 Km de Sibut sur la route de Dékoa dans le centre du pays. Les corps des victimes ont été transférés mardi 31 juillet à Bangui par les forces de défense et de sécurité pour être rapatriés en Russie. L’enquête ouverte le jeudi 02 août, par le Procureur Général devait conduire à élucider les circonstances réelles, ainsi que l’identité des assaillants, aux fins de la traduction de ces derniers devant la justice pour qu’ils répondent de leurs actes. C’était à la demande du ministre centrafricain de la Justice que l’enquête a été ouverte et confiée au tribunal de Grande Instance de Sibut avec l’appui de la Section de recherches et d’investigations de la gendarmerie nationale.

Facebook Comments
Share Button

A propos admininfo

Check Also

Elim.CAN 2019: Nul entre Rwanda et Centrafrique, la Guinée qualifiée

Sans jouer, la Guinée se qualifie pour la CAN 2019. Ceci, grâce au match ...

Centrafrique : Le domicile du chef milicien du PK5 Nyméri alias FORCE détruit par un drone

C’est dans cette nuit du 16 au 17 novembre 2018 que la maison du chef …...

Union africaine : ouverture du sommet extraordinaire sur la réforme de l’institution

Le sommet extraordinaire de l’Union africaine (UA) sur la réforme instit...

%d blogueurs aiment cette page :