Home 10 a la une 10 Centrafrique: POINT DE PRESSE N° 37 Semaine du 11 au 17 décembre 2017
Albert Yaloké MOKPEME1

Centrafrique: POINT DE PRESSE N° 37 Semaine du 11 au 17 décembre 2017

Share Button

Le Président de la République a effectué une brève visite de travail en début de semaine à Khartoum au Soudan. Nous partageons avec ce pays voisin plusieurs kilomètres de frontière au nord-est du pays.
En vue de préparer la Commission mixte centrafricano-soudanaise prévue au début de l’année 2018, cette rencontre a permis au Président de la République Faustin Archange TOUADERA et à son homologue Omar el-Béchir de parler coopération bilatérale, de sécurité et du renforcement de la protection de nos frontières communes.
………………
C’est à son retour à Bangui que le Professeur Faustin Archange TOUADERA a présidé le mardi 12 décembre 2017 le début des travaux de la première revue du plan de Relèvement et de Consolation de la Paix en Centrafrique. 
Ce plan de relèvement dit RCPCA a été validé à Bruxelles le mois de novembre 2016. Il est question 1 an après d’évaluer en toute objectivité sa mise en œuvre dans les différents piliers afin de conforter les avancées et identifier les faiblesses en vue d’y apporter une amélioration. 
« Si les premiers résultats obtenus sont très encourageants, nous en sommes conscients, ils restent en-dessous des attentes légitimes et justifiées de nos populations », a déclaré le Chef de l’Etat dans son discours d’ouverture.
Le Président de la République a, d’autre part, exhorté les différents Départements Ministériels à s’impliquer davantage dans la coordination des activités du RCPCA. Le secteur privé, la Société Civile et toutes les autres entités nationales doivent prendre leurs responsabilités en s’appropriant le RCPCA pour qu’ensemble nous bâtissions le Centrafrique de demain. 
…………………..

Le Professeur Faustin Archange TOUADERA a procédé mercredi après-midi à la remise de moyens roulants au profit de l’Université de Bangui.
Le Professeur Sissa MAGALE en sa qualité de Recteur de l’Université de Bangui s’est vu remettre les clés de 8 véhicules roulants. La cérémonie s’est déroulée le mercredi 13 décembre au Palais de la Renaissance en présence des hauts responsables de l’Université.
Monsieur Sissa MAGALE a adressé au Chef de l’Etat et à son Gouvernement les remerciements de toute son équipe, du corps enseignant et des étudiants qui se feront fort d’en prendre soin afin d’en faire un bon usage.
Il a loué d’autre part, l’attention toute particulière que le Président de la République porte aussi bien à l’amélioration des conditions de vie et de travail du personnel et surtout celles des étudiants qui se verront doter très bientôt de nouveaux amphithéâtres et laboratoires. 
………………..
Sous la houlette du Président de la République, Chef de l’Etat, Chef Suprême des Armées, l’armée nationale est en train de se reconstruire.
A cet effet, le Chef Suprême des Armées Faustin Archange TOUADERA a honoré de sa présence le vendredi 15 décembre au Camp Kassaï à Bangui la Cérémonie couplée marquant la fin d’entraînement du 1er Bataillon d’Infanterie Territorial (BIT 1) et la sortie des Jeunes Soldats rentrés de la Guinée Equatoriale aux termes de leur formation.
Le Général Fernando BLAZQUEZ, Commandant de l’EUTM a exprimé au Chef Suprême des Armées sa satisfaction d’avoir formé des hommes motivés ayant suivi avec succès pendant 7 mois des entrainements intenses et exigeants. C’est avec un immense plaisir et après plusieurs mois de travail ensemble qu’il remet des sections et des compagnies soudées prêtes à exécuter les missions régaliennes qui leur seront confiées par leurs autorités. 
Le Colonel Victor, Sous-Chef d’Etat-Major des Forces Armées Centrafricaines quant à lui a salué la vision du Président de la République Faustin Archange TOUADERA de vouloir reconstruire l’armée nationale sur de nouvelles bases : une armée professionnelle, représentative, équilibrée, disciplinée et au service de la nation. 
Le peuple centrafricain réclame son armée, le Président de la République, Chef Suprême des Armées se fait le devoir de lui remettre une armée en ordre de marche en vue d’assurer la sécurité de notre territoire national. 
…………………

Au chapitre des Audiences au Palais de la Renaissance
L’Ambassadeur Bedialiroun MOUSSA NEBIE, Représentant du Président de la Commission de l’Union Africaine, était à la tête de la délégation du Panel des facilitateurs de l’Initiative Africaine pour la Paix et la Réconciliation Nationale venue en Centrafrique rencontrer les chefs de guerre et les groupes armés dans leur fief respectif.
Ces observateurs africains ont été reçus en audience pour transmettre au Chef de l’Etat le compte-rendu de leurs différentes rencontres. Nous devons retrouver la paix par le dialogue, tel est le message qu’ils sont allés délivrer au nom du peuple centrafricain et de la communauté internationale pour donner aux groupes armés l’occasion de rentrer dans cette dynamique de paix. La paix n’a pas de prix mais elle a un coût qui est la République Centrafricaine.
…………………
L’autre audience du mardi 12 décembre a été accordée à Monsieur Ange Wilfried BENINGA, Ministre de la Justice et des Droits de l’Homme, Envoyé spécial du Président Congolais Denis Sassou NGUESSO. 
Monsieur Ange Wilfried BENINGA est porteur d’un message appelant le Président de la République Centrafricaine et le peuple centrafricain à un renforcement de la coopération diplomatique, économique et judiciaire entre nos deux pays. Nous avons des destins liés, c’est dans le cadre d’une coopération étroite et d’une mutualisation des efforts que nous trouverons les solutions aux problèmes de sécurité à nos frontières et à nos relations économiques.
…………………
Le Groupe Geovic Mining Corporation basée à Denver est une entreprise américaine spécialisée dans l’exploitation minière. 
Son fondateur William BOCKOVIC, à la tête d’une délégation de ce groupe est venu manifester au Chef de l’Etat sa décision de s’installer et investir dans le secteur minier dans notre pays. Il a assuré que la mise en œuvre des travaux sera effective dans un bref délai.
…………………..
Sur invitation du Professeur Faustin Archange TOUADERA, le Président de la Fondation pour le Renforcement des Capacités en Afrique Monsieur Emmanuel NNADOZIE est venu dans notre pays présenter les activités de son organisation. 
A la demande du Gouvernement centrafricain, cette Fondation procèdera à une évaluation globale des besoins en capacité humaine en vue de définir des stratégies à mettre en œuvre pour le renforcement des compétences dans les Ministères et les Administrations ciblés. Des experts se rendront disponibles dès la semaine prochaine pour travailler à la réalisation de ce projet.
………………………
Sur le Plan National
Le Président de la République, Chef de l’Etat Faustin Archange TOUADERA vient de faire ce samedi 16 décembre 2017 une déclaration à la nation suite à la Validation de la 3e revue du F.M.I. par son Conseil d’Administration en faveur de la République Centrafricaine ce vendredi 15 décembre.
Les négociations n’ont pas été simples et cette décision est l’aboutissement d’un long processus de discussions menées par Henri-Marie DONDRA, Ministre des Finances et du Budget au nom du Gouvernement centrafricain.
Le Président de la République nous rappelle que si le retour de la paix et de la sécurité reste une priorité, l’assainissement des finances publiques n’en demeure pas moins un objectif à atteindre pour la relance de notre économie. 
La gestion prudente des dépenses de l’Etat a permis de préserver notre capacité à payer régulièrement les salaires. L’audit de nos créances commerciales, bancaires et sociales montre qu’elles ont été maitrisées.
Le Président de la République et son Gouvernement se sont engagés à résorber les arriérés commerciaux, les arriérés de pension et les arriérés de salaires.
La 3e revue du Fonds Monétaire International vient de s’achever avec une décision favorable à la République Centrafricaine, tout le monde ne peut pas dire autant. Notre pays attend un versement d’environ 23 milliards de francs CFA.
Dans sa déclaration à la nation, nous pouvons noter que le Président de la République, Chef de l’Etat a instruit le Ministre des Finances et du Budget de procéder :
– 1e au règlement des 2 mois d’arriérés de salaires de novembre et décembre 2013 en les étalant sur 2 mois c’est-à-dire sur décembre 2017 et janvier 2018 ; selon le terme consacré, cela fera pour les Agents de l’Etat 2 Sim en décembre 2017 et 2 Sim en janvier 2018. 
– 2e à la liquidation dans un délai de 3 mois les créances dues aux fournisseurs et prestataires de services de l’Etat.
Toutes ces décisions satisfaisantes témoignent de la volonté du Président de la République Faustin Archange TOUDERA et du Gouvernement de Simplice Mathieu SARANDJI de maitriser les finances publiques, assainir le climat dans le but de relancer l’économie de notre pays.
Nous pouvons résumer ainsi l’actualité du Président de la République, Chef de l’Etat au cours de cette semaine. Je vous remercie de votre attention.
Conseiller en Communication
Porte-Parole de la Présidence
Albert Yaloké MOKPEME

Facebook Comments
Share Button

About admininfo

Check Also

robert Mugabé

Robert Mugabe enjoint de s’expliquer sur la disparition de 15 milliards de dollars de diamants

L’ancien président du Zimbabwe est « invité » par le Parlement pour s...

Mali

Mali : l’attaque de Tombouctou revendiquée par un groupe lié à Al-Qaïda

Le Groupe de soutien à l’islam et aux musulmans, la principale alliance ...

Ali darass1

Centrafrique : Ali Darass souhaite le cantonnement des Russes et la non participation des FACA aux opérations de désarmement

Alors que les combattants du FPRC et de ses alliés regroupés à Kaga Band...

Follow us
%d blogueurs aiment cette page :