Home 10 a la une 10 Centrafrique-Nana-Mambéré : Le FDPC libère la voie aux gros camions après plusieurs jours de blocage

Centrafrique-Nana-Mambéré : Le FDPC libère la voie aux gros camions après plusieurs jours de blocage

Share Button

Abdoulaye Miskine Président du FDPC

L’axe Bouar-Garoua-Boulaï est désormais accessible aux gros camions opérationnel depuis ce 10 mars 2019. Ceci après plusieurs jours de blocage en réaction à la formation du gouvernement inclusif.

Les éléments du FDPC d’Abdoulaye Miskine basés à Zoukombo une localité de Bouar ont finalement libéré l’axe Bouar-Garoua-Boulaï qu’ils ont bloqué en vue de protester contre la formation du gouvernement inclusif au sein duquel ils ne sont pas représentés. Une bonne nouvelle pour l’économie centrafricaine asphyxiée par ce mouvement sur le corridor d’écoulement des produits via le Cameroun voisin.

Les premiers véhicules qui étaient stoppés à Béloko et à Baboua ont atteint la ville frontalière de Garoua Boulaï au Cameroun et de Bouar dans la Nana Mambéré. Mamadou ABO est l’un des délégués des transporteurs, il se félicite de l’ouverture de l’axe. « Nous sommes entrain de suivre le convoi au niveau de Béloko pour prendre la route de Bouar. Il n’y a pas de problème et c’est vraiment impeccable » s’est-il réjouit.

Cette ouverture est intervenu après d’intenses négociations avec les éléments du FDPC.  » Il y a eu des négociations entre les transporteurs et  les groupes armés et ils se sont mis d’accord. La voie est ouverte et nous pouvons à partir de ce moment là, circuler librement » a indiqué un autre camionneur.

Le FDPC est engagé dans le processus de désarmement et signataire de l’accord de paix et de réconciliation de Khartoum.

RNL

Facebook Comments
Share Button

A propos admininfo

Check Also

RCA: l’ingérence de la Minusca et de l’ONU dans les discutions à Addis-Abeba

 Sur le fond du mécontentement des groupes armés en RCA, l’Union Afric...

RCA: les actions de la MINUSCA font fuir les gens dans la brousse

 Ces derniers jours les membres du FDPC bloquaient la circulation de cargo...

Russes en Centrafrique, mais jusqu’à où iront-ils ?

Le naturel revient au galop comme dit l’adage populaire et il est revenu ...

%d blogueurs aiment cette page :