Home 10 a la une 10 Centrafrique : Les grandes lignes du message de vœu du Chef de l’Etat attendu ce 31 décembre 2018

Centrafrique : Les grandes lignes du message de vœu du Chef de l’Etat attendu ce 31 décembre 2018

Share Button

Comme à  l’accoutumée, le Chef de l’Etat Faustin Archange Touadera, s’adressera à  la nation ce soir dans son message de vœu annuel à  la nation. L’exercice consistera de faire un retour sur les grands axes politiques de 2018 et les défis de 2019. Il reviendra sur des questions brulantes d’actualité comme le dialogue de l’UA, les avancées du DDRR, l’économie et les perspectives de l’année 2019.

Si 2018 a été l’année de turbulences sur le plan sécuritaire et d’attente sur la tenue du dialogue pour la paix et la réconciliation en Centrafrique porté par l’Union Africaine, Faustin Archange Touadera tentera de rassurer et d’appeler à  l’unité nationale.

Des sujets qui seront évoqués dans son adresse à  la nation, en premier lieu, l’épineuse question de la tenue du dialogue de l’Union Africaine qui marque encore le pas. Sur ce point déjà  des zones d’ombre se sont dissipées puisque le Président de la Commission de l’UA, Moussa Faki Mahamat, a tracé les grandes lignes de la mise en œuvre de l’initiative africaine.

Autres sujets attendus, le DDRR avec les groupes armés lancé le 18 décembre à  Paoua dans l’Ouham-Pende avec les deux groupes armés appartenant aux mouvements RJ même si cela n’a pas suscité l’adhésion des autres groupes armés, certainement le Président de la République continuera toujours de tendre la main aux réfractaires.

Les accords de défense avec la Russie ratifiés par le parlement et la loi de la programmation militaire sont entres autres des sujets qui reviendront dans le message du vœu du Chef de l’Etat qui seront placés sur le compte des progrès enregistrés par le gouvernement grâce à  la diplomatie.

S’agissant de la relance économique, les revues annuelles du Fonds Monétaire International sont une avancée significative pour le Chef de l’Etat avec un taux de croissance de 4,5 % enregistré plaçant la Centrafrique en tête des autres de la sous-région. Les récentes violences meurtrières des villes comme Alindao, Batangafo, Ippy et autres seront évoquées par Faustin Archange Touadera. Pour clôturer sur les défis à  relever l’année prochaine.

Facebook Comments
Share Button

A propos admininfo

Check Also

TONY PARKER A FINANCÉ LE FILM ANTI ESCLAVAGISTE SUR NAT TURNER

Le film  » The Birth Of A Nation » est certainement le film le plus att...

Le mandat de la minusca expliqué aux populations de baoro

La caravane de sensibilisation sur le mandat de la MINUSCA est arrivée ce ...

Livre / Parution : « La valse de Sophie et Stella » de Abel Yanguel dit Debozoy

« La valse de Sophie et Stella » est un recueil poétique qui regroupe pl...

%d blogueurs aiment cette page :