Home 10 a la une 10 Centrafrique : le nouveau mouvement du personnel de l’Assemblée Nationale liquidé contre l’argent

Centrafrique : le nouveau mouvement du personnel de l’Assemblée Nationale liquidé contre l’argent

Share Button

C’est peut-être une bonne nouvelle pour les demandeurs d’emploi, mais sauf que ceux qui n’ont pas billets de banque ne pourront jamais être éligibles. C’est clair, la nomination contre l’argent, si l’on se tient aux rumeurs folles qui circulent.

Tout le monde sait que El Hadji Moussa Laurent Gon Baba, l’actuel président de l’Assemblée Nationale va pourrait faire mieux par rapport à son prédécesseur qui faisait l’objet des comportements dégoûtants, notamment le clientélisme, le clanisme, le confessionnalisme et la gabegie dont on lui reprochait.

Laurent Gon Baba, aux dires des observateurs bien avertis, est un homme qui s’aligne toujours dans la droiture dont il avait déclaré le jour de son vote à ce poste, de faire mieux à l’équipe sortante du bureau de l’Assemblée Nationale. Laurent Gon Baba qui tient à la transparence dans sa manière de gérer les choses en recrutant tous les compatriotes qui veulent travailler à l’Assemblée Nationale entend faire mieux.

La nomination des cadres et agents qui pourraient travailler dans la maison du peuple fait tache d’huile en ce moment et il est temps pour la bonne gouvernance et autres institutions de statuer rapidement sur ce dossier s’il s’avère vrai qu’il existe un tel réseau mafieux de recrutement. Le Président Laurent GON BABA soucieux des enjeux de l’heure et surtout les agitations de ceux qui veulent créer du désordre au sein de l’Assemblée Nationale, a confié selon les sources de lepotentielcentrafricain.com, n’est pas dans cette logique où serait une équipe qui se réclame proche de lui se met dans ce comportement. On parle d’un certain ROBERT REGANDE qui s’en charge de ce dossier de recrutement bizarre.

Ce dernier, fort de sa position de Secrétaire Général Adjoint assurant l’intérim du Secrétaire Général, poste vacant depuis le décès de la regrettée Eugénie YARAFA, est soutenu par une équipe de truands et tribalismes bien connus du personnels de l’Assemblée Nationale dont la majorité nous a confirmé l’information.

Selon cette source, c’est cette même équipe de friands d’argent qui avait induit MECKASSOUA en erreur conduisant à sa chute brutale. Car les autres griefs qui ont valu sa destitution, il y’a la question de nomination des hors statuts et des détachés en violation flagrante du statut de la fonction publique parlementaire. Avouant que le poste de SGA qu’occupe REGANDE revient statutairement à un Administrateur parlementaire et non à un détaché comme lui.

Il a comme complice un certain DYDILE Glenne, un autre obligé de MECKASSOUA qui a fait de lui Directeur Général de Services Législatifs qui est en ce moment le chef d’orchestre du marchandage des nominations et un certain Alexis LEGUEGBELA parent de ce dernier qui est secrétaire dactylo de formation, bombardé directeur des comptes rendus. Autrement dit, c’est lui fait la course en encaissant l’argent des personnes qui prétendent d’être nommées. Donc, les chèques et les billets en liquide lui sont donnés avant la réception du dossier.

Le sulfureux REGANDE et ses sbires de triste et sombre réputation profitant de la largesse des autres membres du bureau de l’Assemblée Nationale soit par ignorance est incontournables en ce moment dans la proposition de nomination, puisqu’il a mis en place « agence de recrutement et de placement des ami(e)s parents et clients contre chèques et des espèces sonnantes et trébuchantes actuellement en cours » pour tout recrutement.

Mais ce qui est certain, les cadres et agents de l’Assemblée Nationale qui n’ont pas la possibilité d’être inclues dans ce marché de dupe attendent de pieds fermé l’issue de cette histoire pour se faire entendre. Le président de l’Assemblée Nationale Laurent Ngon Baba ne pourrait en n’aucun cas accepté de tels comportements qui visent à ternir son image et celle de la deuxième du pays.

Facebook Comments
Share Button

A propos admininfo

Check Also

Réfugié depuis 2012 à l’ambassade d’Équateur à Londres, Julian Assange a été arrêté ce jeudi par la police britannique (vidéo)

Julian Assange a été filmé ce 11 avril à la sortie de l’ambassade d...

Centrafrique : Firmin Ngrébada fait du dossier des rebelles du FDPC une affaire personnelle

Le Premier ministre centrafricain, Firmin Ngrébada, a instruit les service...

Soudan : Omar el-Béchir destitué par l’armée

Le président soudanais Omar el-Béchir a été arrêté par l’armée. Le...

%d blogueurs aiment cette page :