Home 10 a la une 10 Centrafrique : le général Ali Darassa désormais face à son destin

Centrafrique : le général Ali Darassa désormais face à son destin

Share Button

c’est désormais officiel. Nommé au nom de la paix, ministre conseiller auprès du Premier ministre et chef militaire des unités mixtes de la région de l’Ouaka, le chef rebelle de l’UPC, Ali Darassa a finalement pris fonction. Mais face à  ses nouvelles responsabilités professionnelles, Ali Darassa fait face également à  son destin.

Passionné des tissus cousus, ce bouvier nigérian a mis ce jour une chemise de guérilla noire arborée de Fourreaux d’épaule au galon de général de corps d’armée et marquage militaire de l’armée centrafricaine en lieu et place d’un costume ministériel pour montrer à  qui veut l’entendre qu’il est militaire et général.

Ce titre de général autoproclamé lui a été reconnu par les anciens présidents Michel Djotodja et Catherine Samba-Panza. Aujourd’hui, c’est le tour de Faustin Archange Touadera de le faire.

Son envoyé spécial qui n’est autre que son Premier ministre Firmin NGRÉBADA vient de l’introniser, dans une tenue militaire arborée de Fourreaux d’épaule de général de corps d’armée, chef militaire de la Ouaka.

Avec la reconnaissance de son grade de général quatre étoiles, Ali Darassa est devenu Laurant Nkounda de Centrafrique. Ce qui diffère les deux hommes, le dernier, nommé général dans l’armée congolaise, n’a jamais pris ses fonctions dans cette armée à  Kinshasa, mais continue de commettre des crimes. Sa liberté a été stoppée nette. Ali Darassa, lui par contre, a pris ses fonctions et est gardé par des militaires onusiens. Pour quel sort après ?

Nommé chef de région militaire de l’Ouaka avec résidence à  Bambari par les anciens présidents Michel Djotodja et Catherine Samba-Panza., Ali Darassa a bâti sa fortune des taxes sur les bétails dans cette ville et a aussi commis plusieurs crimes sur la population civile. Ce qui a poussé la MINUSCA de le bannir de la ville quelques mois plutôt.

Le voilà  de retour sous bonne escorte de cette même MINUSCA à  Bambari grâce aux dividendes de l’accord de paix de Khartoum. Avec quelques souvenirs des actions de cette même MINUSCA, le général Ali Darassa fait face à  son avenir.

Facebook Comments
Share Button

A propos admininfo

Check Also

L’ancien président égyptien Mohamed Morsi meurt pendant une comparution au tribunal

Selon la télévision d’Etat, il a été victime d’un malaise et son d...

Cacao: Ghana et Côte d’Ivoire suspendent leurs ventes, exigent un prix minimum (officiel)

Les deux premiers producteurs mondiaux exigent que les négociants leur gar...

RCA : l’ONE fait l’état des lieux des préparatifs des élections de 2020

C’est au cours d’un point de paresse à  Bangui que la coordination na...

%d blogueurs aiment cette page :