Home 10 a la une 10 Centrafrique : Le FPRC suspend les opérations de recrutement des jeunes dans les Faca à Ndélé

Centrafrique : Le FPRC suspend les opérations de recrutement des jeunes dans les Faca à Ndélé

Share Button

Ndelé – Le recrutement des jeunes dans les forces de défense, initié par le gouvernement, est suspendu à Ndélé (nord) par le FPRC. L’information RJDH a été confirmée par Abdoulaye Hissen, porte-parole du FPRC, un mouvement armé très actif dans le nord du pays.

Le FPRC a annoncé la suspension du processus de recrutement des jeunes dans les Faca à Ndélé quatre jours après que le secrétaire général de la mairie, chargé de suivre les opérations ait été torturé par des hommes armés identifiés comme éléments de ce mouvement armé, hostile au pouvoir de Bangui.

Le porte-parole du FPRC contacté par le RJDH parle d’une mesure temporaire qui pourrait être levée si des compromis sont trouvés, « nous avons décidé de suspendre les opérations parce qu’on n’y voyait pas clair. C’est ce qui a entrainé les premiers incidents qui ont eu pour conséquence le passage à tabac du secrétaire général de la mairie », explique Abdoulaye Hissen. Selon les informations RJDH, les fiches ont été retirées à la mairie. Une source bien introduite dans les milieux FPRC a confié que lesdites fiches seraient entre les mains de Abdoulaye Hissene qui compte gérer les opérations de recrutement dans cette région.

Plusieurs réunions seraient organisées dans la journée de vendredi pour trouver une solution à ce problème. Des jeunes candidats contactés par le RJDH, ont sous couvert de l’anonymat, dénoncé cette décision, « comment comprendre une telle attitude ? Ils disent défendre nos intérêts alors que ce sont encore eux qui continuent de nous maintenir le noir », critique un jeune de Ndélé qui dit avoir déjà préparé tous ces dossiers pour le recrutement dans les forces de défense nationale.

Le gouvernement s’est engagé à recruter 1023 jeunes dans les forces armées centrafricaines. Les opérations qui devront être organisées dans les 16 préfectures du pays, ont été lancées le 22 octobre 2018. Alors que le processus évolue normalement dans les zones dites vertes, il est timide voire impossible dans les régions sous contrôle des groupes armés. La décision du FPRC de suspendre le processus de recrutement des jeunes dans les forces armées centrafricaines, viole le droit de ces jeunes d’avoir du travail.

Facebook Comments
Share Button

A propos admininfo

Check Also

RCA: bras de fer entre des ex-Seleka et le gouvernement avant les négociations

En Centrafrique, la Minusca, la Mission de l’ONU, a lancé le jeudi 10 ja...

CÔTE D’IVOIRE : ACQUITTÉS, LAURENT GBAGBO ET BLÉ GOUDÉ LIBÉRÉS PAR LA CPI

Les juges de la CPI ont décidé après 7 ans de procédure la libération ...

Le gouvernement suspend les activités prévues dans le cadre de la JMA 2018 à Bambari

Le Ministre de la Communication et des Média, Porte-parole du gouvernement...

%d blogueurs aiment cette page :