Home 10 a la une 10 Centrafrique : l’armée reprend peu à peu ses dispositions d’avant la crise

Centrafrique : l’armée reprend peu à peu ses dispositions d’avant la crise

Share Button

L’armée centrafricaine devient de plus en plus puissante et reprend le contrôle de plusieurs villes autrefois occupées par des rebelles. La ville de Bocaranga au Nord-Eest reprise sans combat le 7 janvier 2019.

Les Forces Armées Centrafricaines (FACA), disloquées depuis la prise de pouvoir de la rébellion Séléka en 2013, ont commencé à se restructurer avec l’appui de la mission européenne EUTM-RCA mais surtout celui des instructeurs russes, qui les forment en maniement d’armes et techniques de combats.

Même si plusieurs villes restent encore contrôler par des rebelles, qui continuent malgré l’embargo de l’ONU sur les armes à se réarmer, l’armée nationale, qui a lancé la reconquête des villes avance dans son projet, un souhait le plus argent de la population, déjà meurtrie par la crise.

La ville de Bocaranga, une sous-préfecture de l’Ouham Pendé au Nord, jadis occupée par les rebelles de 3R de Sidiki Abbas, revient sous le contrôle de l’armée, après une première tentative en décembre dernier. Selon les informations d’ADV, le chef de guerre Sidiki s’est retranché à 40 Km de la ville. Pris de colère, ses éléments ont attaqué, pillée et dépouillé certains habitants proches de Bouar dans la préfecture de la Nana-Mambéré.

« La population est dans la liesse d’accueillir son armée, après six ans d’absence dans la ville. Mais nous ne voulons pas une opération conjointe avec la Minusca », a déclaré un habitant joint par ADV.

Après Paoua, Bangassou, Sibut, Bambari, Bouar Amdafok, Obo, Mobaye, Alindao, Ippy…il ne reste que trois villes sensibles à savoir Bria, Kaga-Bandoro et Ndélé, contrôlées par les Séléka, pour que l’armée restaure sa suprématie.

Des observateurs des questions sécuritaires, ont alors confié à ADV que la tâche est difficile mais pas impossible. « Il y’a trop de manipulations des groupes rebelles, qui se battent pour contrôler les ressources naturelles au bénéfice de certaines puissances étrangères, comme l’a dénoncé dans son discours à la nation, le président centrafricain, à l’occasion du Nouvel an. La RCA reste souverain et triomphera », a confié cet observateur.

L’armée centrafricaine, attend plus de 4.000 armes de la Russie, plusieurs milliers d’autres et équipements de la Chine, de la Belgique mais reste cependant sous l’embargo imposé par le Conseil de sécurité de l’ONU alors que des rebelles, continuent de s’armer sous l’œil impuissant de l’ONU qui ne fait que dénoncer dans les rapports.

ADV

Facebook Comments
Share Button

A propos admininfo

Check Also

TONY PARKER A FINANCÉ LE FILM ANTI ESCLAVAGISTE SUR NAT TURNER

Le film  » The Birth Of A Nation » est certainement le film le plus att...

Le mandat de la minusca expliqué aux populations de baoro

La caravane de sensibilisation sur le mandat de la MINUSCA est arrivée ce ...

Livre / Parution : « La valse de Sophie et Stella » de Abel Yanguel dit Debozoy

« La valse de Sophie et Stella » est un recueil poétique qui regroupe pl...

%d blogueurs aiment cette page :