Home 10 a la une 10 Centrafrique : L’AFJC réinstalle sa clinique juridique dans la ville de Berberati à l’ouest du pays
Non-à-la-violences-des-femmes-Centrafricaines-@rjdh

Centrafrique : L’AFJC réinstalle sa clinique juridique dans la ville de Berberati à l’ouest du pays

Share Button

BERBERATI – L’association des femmes juristes de Centrafrique vient de réinstaller sa clinique juridique à Berberati. La cérémonie a eu lieu le lundi dernier en présence des autorités administratives, locales et les activistes des droits de l’Homme.

La persistance de la crise dans le pays entraîne toujours les violations des droits de l’homme. C’est dans ce contexte que pour lutter contre ces violences, plusieurs acteurs se lancent comme l’AFJC pour l’ouverture des cliniques et centres d’écoutes, afin de faciliter l’accès des victimes à la justice et lutter contre les violences basées sur le genre.

Cette réouverture contribue à réduire les violences faites aux femmes et aux enfants dans la localité. Les activités ont été suspendues dans cette partie du pays à causes des violences dans le pays.

Créée en 1992, l’Association des femmes juristes de Centrafrique vise à lutter contre les violences faites aux femmes et aux enfants, comme l’a rappelé la présidente de l’AJFC Mme Poutou Nadia Carine Fornel, lors de la cérémonie. « L’AFJC fait la promotion et la défense des droits de l’homme et ceux des femmes et enfants en particulier. Nous allons développer des stratégies pour cette clinique et les centres d’écoute afin de lutter les violences basées sur le genre », a-t-elle déclaré.

Cette activité est organisée dans le cadre du partenariat stratégique entre les organisations des droits de l’homme et celles des victimes afin de lutter contre les violences basées sur le genre et faciliter l’accès des victimes à la justice. L’ONG Cordaid en Centrafrique a soutenu cette activité.

Facebook Comments
Share Button

About admininfo

Check Also

bertin-bea-sg-du-parti-knk-640x336

Centrafrique : Le député Bertin Bea demande la destitution de Meckassoua, Président de l’Assemblée nationale.

L’activation de l’Article 70 de la Constitution de la République centr...

Bangui_CAR-702x336.jpg

Centrafrique: après les violences, Bangui retrouve le calme peu à peu

Les barricades de fortune érigées début mai après des violences dans la...

Le Président Faustin Archange TOUADERA et le député français Thomas GASSIYOUD

Centrafrique-France:Thomas GASSIYOUD Président du groupe parlementaire de la République en Marche reçu par le Président Touadera

Le Président Faustin Archange TOUADERA et le député français Thomas GA...

Follow us
%d blogueurs aiment cette page :