Home 10 a la une 10 Centrafrique : la SODECA veut désamorcer la crise de l’eau dans la capitale

Centrafrique : la SODECA veut désamorcer la crise de l’eau dans la capitale

Share Button

La Société de Distribution d’Eau en Centrafrique (SODECA), confrontée à des problèmes techniques qui causent la pénurie de l’eau potable dans la capitale, est dans la dynamique de la résolution de ce problème. Les responsables de cette société ont rencontré ce vendredi le Premier ministre pour chercher à résoudre ce problème.

Confrontées aux difficultés de l’approvisionnement en eau ces derniers temps suite à certains problèmes techniques enregistrés au niveau de la SODECA, les populations se plaignent du sèchement de leur robinet. C’est dans ce contexte qu’une rencontre importante a été organisée pour trouver la solution à ce problème dans la capitale.

Le Premier ministre Firmin Ngrebada a donc tenu une réunion d’urgence, ce vendredi 05 avril 2019, avec le ministre intérimaire de l’Energie et de l’Hydraulique Thierry Kamach, le directeur de Cabinet du ministère des Finances, la directrice générale de la SODECA Mme Justine Sow Ouakara et le directeur général de l’ENERCA Thierry Patience Bendima. L’objectif de cette rencontre est de débattre de la question de pénurie d’eau dans la ville de Bangui.

«Les instructions ont été données par le Premier ministre et nous procéderons très rapidement aux acquisitions des équipements techniques si les fonds seront mis à notre disposition… », a déclaré la directrice générale de la SODECA au sortir de la rencontre au service de communication de la presse de la Primature.

Pour la directrice générale, le chef du gouvernement centrafricain qui se préoccupe de la situation, entend répondre à une suite favorable d’ici peu de temps. Mme Justine Sow Ouakara a rassuré que les instructions du Premier ministre FirminNgrebada seront mises en pratique et la population banguissoise se verra soulagée avec la fin de pénurie d’eau.

Malgré la potentialité importante des ressources en eau du pays, l’accès à l’eau potable reste marqué par une insuffisance des ouvrages et infrastructures tant en milieu urbain qu’en milieu rural. Cette situation est caractérisée par un faible taux de couverture en eau de l’ordre de 34 %, selon les données officielles du gouvernement.

La capitale Bangui connait une forte concentration depuis le déclenchement de la crise dans les villes de provinces.

Facebook Comments
Share Button

A propos admininfo

Check Also

France: Si les manifestations sont ignorées en France, la nouvelle vague sera «sans précédent»

Indépendance de la politique française, crise des Gilets jaunes et risque...

HI-TECH: Certains Boeing 737 Max auraient un autre problème défaut majeur

Au moins trois compagnies aériennes ont dû effectuer des inspections sur ...

Une jeune femme brûlée vive au Bangladesh sur ordre du directeur de son école

L’émotion était grande, vendredi au Bangladesh, après le décès d’u...

%d blogueurs aiment cette page :