Home 10 a la une 10 Centrafrique : Judico dévoile 3 singles en une semaine
judicoavecsaguitare_0

Centrafrique : Judico dévoile 3 singles en une semaine

Share Button

« Sacra musica »

L’intitulé du single révèle bien la culture latine de son auteur, Judico qui a étudié dans des maisons religieuses en Centrafrique, parle dans son morceau, de la puissance du chant sacré.

« Sacra musica, mysterium vitae est, sacra musica, principium pacis » (musique sacrée, tu exprimes le mystère de la vie, musique sacrée, tu es source de paix). Un refrain à travers lequel il manifeste à la fois sa ferveur religieuse, mais aussi sa passion pour le gospel, un genre musical qui l’aura longtemps bercé, avant de devenir son mode favori d’expression et celui de son groupe Gospel Youth Association.

« Sacra musica » est un panaché de soul, de pop rock et de moténguéné (genre musical du sud-ouest de la Centrafrique), soutenu par le son de la trompette du musicien Edo. Le single a été mis en ligne le dimanche 15 avril.

« E yeke lego ti Dunia »

Judico a écrit au sujet de ce single : « nos voix appellent à la vie. Elles proviennent des quatre coins de la Centrafrique, de toutes les couches sociales. Elles s’expriment sur ce rythme agréable et dansant qu’est le zibola. Elles s’expriment à travers la joyeuse exclamation des pygmées. Elles harmonisent le kundi ».

Les premières notes rappellent le décor enchanteur des forêts luxuriantes de la Lobaye (Centrafrique). La jeune chantre Paola Demba y pose sa voix.

Paru ce lundi 16 avril, « E yeke lego ti Dunia » est un hymne à la vie, pour une Centrafrique en crise, qui a vu sa population décimée par la guerre.

« J’ai besoin de toi »

« Personne n’est une île », la célèbre affirmation de l’écrivain canadien Yvon Rivard, que reprenait assez souvent le pape Jean Paul II, a été la source d’inspiration de judico sur son dernier titre de la semaine, qui est paru le jeudi 19 avril.

Il se sert une nouvelle fois du rythme entraînant du moténguéné, pour distiller à travers cette œuvre hybride, chantée en français et en sango (langue nationale de la Centrafrique), un message d’unité au peuple centrafricain.

« J’ai besoin de toi » connaît la participation du joueur de kundi Jospin alias Pendere Ye et du chanteur Waltos, grand frère de Judico.

 
 
 
Facebook Comments
Share Button

About admininfo

Check Also

boxeurs

Centrafrique : les Boxeurs centrafricains se préparent pour l’Algérie et le Vietnam

Tournoi zone 3 de boxe à Bangui Depuis plus d’un mois les boxeurs centra...

circulation-au-km5

Centrafrique: deux morts et des blessés suite à une lancée de grenade au PK 5 à Bangui

Le PK 5, plus grand marché commercial de la Capitale centrafricaine fait ...

faca

Centrafrique : Arrivée des FACA et russes à Bambari, bientôt les envahisseurs de l’UPC seront boutés hors de la ville

Les Forces Armées Centrafricaines (FACA), et les soldats russes lourdement...

Follow us
%d blogueurs aiment cette page :