Home 10 a la une 10 Centrafrique : Quand les Forces armées centrafricaines mettent en déroute les éléments d’un groupes armées inconnu à Bambari

Centrafrique : Quand les Forces armées centrafricaines mettent en déroute les éléments d’un groupes armées inconnu à Bambari

Share Button

Des violents combats ont opposé dimanche dernier 10 juin 2018 les Forces armées centrafricaines (FACA) formées par les Instructeurs militaires russes aux éléments à un groupe armé inconnu dénommé  dans la ville de Bambari créant une fois plus la panique et la psychose au sein de la population de cette localité qui depuis près d’un mois est replongée dans la crise par la seule faute des mercenaires et bandits qui ont attaqué Bambari déclarée par les Nations unies « Ville sans armes » le 14 mai dernier 2018.

Selon les informations qui nous sont parvenues, les FACA nouvellement formées par les russes qui traversaient cette ville de Bambari pour se rendre à Bangassou leur destination étaient bloquées par les éléments de la Minusca au niveau d’un check-point que ces derniers contrôlent.

Et c’est à cet endroit précis que les éléments de ce groupes armée ont subitement surgit pour tirer sur les FACA. Mais la robuste riposte des FACA ne s’est pas fait attendre. Ainsi les FACA ont mis en déroute les assaillants qui visiblement s’étaient très bien préparés pour la circonstance.

Le bilan provisoire de ces affrontements fait état de plusieurs morts et blessés parmi les forces nuisibles et aucune victime au sein des forces régulières.

Pour l’instant, la ville de Bambari connaît une accalmie et est sous  contrôle des FACA.

Facebook Comments
Share Button

A propos admininfo

Check Also

La presse centrafricaine décrypte le forum de Paris sur la paix

APA-Bangui (Centrafrique), Les journaux centrafricains de ce mercredi font ...

Centrafrique/Bambari : La population est toujours dans la tourmente

Selon une information qui vient de nous parvenir, la situation reste toujou...

Centrafrique : Deux espions journalistes français empêchés par les autorités de se rendre à Ndélé (Nord)

Ils s’appellent Edouard Dropsy et Philippe Abdelfaki deux journalistes fr...

%d blogueurs aiment cette page :