Home 10 a la une 10 Centrafrique : Après Oxfam, un autre braquage chez MSF

Centrafrique : Après Oxfam, un autre braquage chez MSF

Share Button

Les malfrats ont investi la base de l’Ong à Bria dans la nuit du 4 au 5 juillet. Ils ont emporté des équipements et de l’argent.

Le bureau de médecin sans frontière (Msf) à Bria a été victime d’un braquage dans la nuit de mercredi à jeudi dernier. Un groupe de malfrats non identifié et lourdement armé a fait irruption dans la base de Msf, après avoir neutralité les agents de sécurité.

A l’intérieur du bâtiment, les malfrats ont trouvé le personnel expatrié de Msf qu’ils ont dépouillé. Ils ont emporté des téléphones, du matériel informatique et de l’argent dont le montant n’a pas été communiqué. Fort heureusement, personne n’a été tuée ou blessée.

Les braqueurs ont juste laissé les personnels en état de choc. Les forces de sécurité locales alertées sont arrivées trop tard. Les braqueurs étaient déjà repartis.

Ce braquage intervient quelques jours seulement après celui d’Oxfam toujours dans la localité de Bria. Bien que les malfrats n’aient pas encore été identifiés, on soupçonne les membres de la Seleka. Car leur base est située à proximité du bureau de MSF.

L’insécurité en Centrafrique est grandissante au quotidien. Plus un jour ne passe sans que le personnel humanitaire ne soit agressé. Cette situation a d’ailleurs entraîné le départ de nombreuses ONG et organisations internationales de la Centrafrique.

Facebook Comments
Share Button

A propos admininfo

Check Also

La presse centrafricaine décrypte le forum de Paris sur la paix

APA-Bangui (Centrafrique), Les journaux centrafricains de ce mercredi font ...

Centrafrique/Bambari : La population est toujours dans la tourmente

Selon une information qui vient de nous parvenir, la situation reste toujou...

Centrafrique : Deux espions journalistes français empêchés par les autorités de se rendre à Ndélé (Nord)

Ils s’appellent Edouard Dropsy et Philippe Abdelfaki deux journalistes fr...

%d blogueurs aiment cette page :