Home 10 a la une 10 Centrafrique : Allah Akbar Attentat manqué in extrémiste au verdit des accusés séléka

Centrafrique : Allah Akbar Attentat manqué in extrémiste au verdit des accusés séléka

Share Button

La salle d’audience de la Cour de Cassation de Bangui a échappé de justesse le mercredi dernier 28 février 2018 à ce que l’on pourrait qualifier aisément, de véritable bain de sang ou encore de carnage humain suite aux cris de «Allah Akbar » lancés par les accusés qui venaient d’être condamnés par la Cour Criminelle et pour cause ;

Les informations méticuleusement recoupées font état de ce que des individus appartenant au groupe des Djihadistes qui habitent le secteur de Km5 depuis l’avènement de la  récurrente crise qui perdure encore  avec des conséquences néfastes avaient reçu comme unique mission d’éclabousser à l’aide d’une bombe et des grenades le bâtiment qui abrite les audiences de la présente Session Criminelle qui est en cours lors du verdit des onze (11) séléka qui étaient poursuivis en pénale devant cette juridiction nationale.

Le scénario de l’attentat était tel que, un des trois Djihadistes porteur d’une bombe accède à la salle d’audience ou encore à l’intérieur de la concession des locaux qui servent aux audiences de la Session criminelle. Les deux autres détenteurs des grenades offensives se positionnent en dehors aux alentours du bâtiment de la Cour de Cassation. Ainsi, lorsque le verdict de la condamnation sera prononcé contre leurs pairs accusés séléka, le porteur de la bombe va passer à l’action suite aux cris de : « Allah Ak bar ! » en déclenchant la bombe en sa possession tandis que les deux autres positionnés à l’extérieur vont faire usage de leurs grenades sur la foule des gens en débandade.

Ce pendant, le dispositif sécuritaire mis en place tout au tour et l’intérieur de la Cour de Cassation ce jour du 28 février, ne pouvait épargner aucune personne détentrice d’un engin dangereux à la vie humaine. Et c’est ceci qui a fait échouer ce gravissime coup qui allait une fois de plus endeuiller la République centrafricaine toute entière.

Il faudrait rappeler que c’est la première fois pour les magistrats, acteurs du secteur judiciaire et la population centrafricaine de vivre une telle réaction marquée par des cris d’ « Allah Ak bar »  des accusés sujets musulmans suite à un verdict prononcé par la Cour à leur encontre.

Face à cette situation d’extrême gravité qui failli couler le sang des innocents qui étaient présents ce jour dans la salle d’audience, à l’intérieur et à l’extérieur de la Cour de Cassation, les autorités nationales en charge de la sécurité publique et les forces onusiennes sont averties pour prendre des mesures qui s’imposent afin de mettre hors d’état de nuire ces criminels de grands chemins.

Le Potentiel Centrafricain,

Facebook Comments
Share Button

A propos admininfo

Check Also

Centrafrique : Le Gouvernement s’apprête à payer aux fonctionnaires de l’Etat, deux mois d’arriérés de salaires du régime de Bozizé

C’est une bonne nouvelle pour les fonctionnaires et agents de l’Etat qu...

Centrafrique : Frédéric Nimani a choisi les Fauves

Frédéric Nimani a décidé de porter les couleurs de la Centrafrique, a a...

USA: Procès de l’ex-chef de campagne de Trump: reprise des délibérations vendredi

Les délibérations du jury ont été suspendues jusqu’à vendredi dans l...

%d blogueurs aiment cette page :