Home 10 a la une 10 La BAD et l’Union européenne vont aider la Centrafrique à réaliser son potentiel numérique

La BAD et l’Union européenne vont aider la Centrafrique à réaliser son potentiel numérique

Share Button

Les deux institutions vont à cet effet, financer la réalisation du backbone national de fibre optique, composante du projet Central Africa Backbone (CAB). La BAD fera à la Centrafrique un don de 16,7 millions d’euros tandis que l’UE contribuera à hauteur de 16,6 millions d’euros pour déployer ce réseau d’un coût total de 33,3 millions d’euros.

Exécuté sur la période 2018-2021, le réseau centrafricain de fibre optique devrait contribuer à la diversification de l’économie nationale et au désenclavement numérique des différentes zones du pays. Plusieurs projets sont adossés à ce réseau de fibre optique, notamment la mise en place d’un centre national de données (Datacenter), la transformation de l’administration publique par le numérique (e-gouvernement), la construction d’une vingtaine de centres communautaires numériques, le long du tracé de la fibre optique pour faciliter l’accès des populations aux TIC, la mise en place d’un centre de formation digitale et d’un incubateur d’entreprises à l’université de Bangui.

Selon Ousmane Doré (photo), le directeur général de la BAD pour l’Afrique centrale, s‘exprimant le 15 décembre 2017 lors du Conseil d’administration de la Banque, « ce projet phare permettra de mettre fin à l’enclavement digital de la République centrafricaine.Le projet contribuera grandement à l’agenda d’intégration de la sous-région soutenu par la Banque africaine de développement, conformément à ses cinq priorités stratégiques dites High 5 ».

Une fois achevé, le réseau de fibre optique de la Centrafrique favorisera l’interconnexion par fibre optique du pays au Cameroun et au Congo. Samatar Omar Elmi, expert TIC en charge du projet à la Banque africaine de développement, a indiqué qu’il « illustre parfaitement l’impact considérable du digital dans la transformation des économies africaines, l’amélioration de la qualité des services publics et la création d’opportunités d’emplois pour la jeunesse du continent ».

Facebook Comments
Share Button

A propos admininfo

Check Also

RCA: l’ingérence de la Minusca et de l’ONU dans les discutions à Addis-Abeba

 Sur le fond du mécontentement des groupes armés en RCA, l’Union Afric...

RCA: les actions de la MINUSCA font fuir les gens dans la brousse

 Ces derniers jours les membres du FDPC bloquaient la circulation de cargo...

Russes en Centrafrique, mais jusqu’à où iront-ils ?

Le naturel revient au galop comme dit l’adage populaire et il est revenu ...

%d blogueurs aiment cette page :