Home 10 a la une 10 Arrestation: un policier brise le silence et décrit les faits

Arrestation: un policier brise le silence et décrit les faits

Share Button

Un agent de police sous-anonymat présent le jour de l’interpellation de M. Nzongang décrit les circonstances de l’arrestation de M. Kamto.

”La maison de Albert Nzongang est très vaste, les personnes qui ont déjà visité pourront en témoigner.

Je faisais parti des éléments de la police dépêchée ce jour pour interpeller M. Kamto et ses alliés qui visiblement étaient en réunion, nous étions à priori sûr de sa présence dans les lieux puisque l’équipe de MTN nous en communiquait sa position en temps réel.

M. Nzongang est venu dès notre arrivé prendre connaissance de l’objet de notre visite. Étant en mission commandé et sous les ordres du délégué de la sureté nationale litoral, nous avons commencé à fouiller toutes les pièces de la résidence de M. Nzongang. M. Kamto était assi avec Penda Ekoka dans la salle de réunion. Dès que nous sommes entrés, ils se sont levés. Puisque nous étions en tenue. Nous leurs avons dit que le Délégué régional souhaite leur parler, et Kamto nous a suivi pour le 1er salon. Penda Ekoka a demandé à prendre son téléphone dans une autre pièce, un collègue l’a accompagné prendre pour nous rejoindre quelque min après.

Je tiens à faire ce témoignage pour rétablir la vérité. L’enregistrement qui circule a été pris par un autre collègue. M. Kamto ne s’est jamais caché et n’a émis aucune résistance.”

Facebook Comments
Share Button

A propos admininfo

Check Also

France: Si les manifestations sont ignorées en France, la nouvelle vague sera «sans précédent»

Indépendance de la politique française, crise des Gilets jaunes et risque...

HI-TECH: Certains Boeing 737 Max auraient un autre problème défaut majeur

Au moins trois compagnies aériennes ont dû effectuer des inspections sur ...

Une jeune femme brûlée vive au Bangladesh sur ordre du directeur de son école

L’émotion était grande, vendredi au Bangladesh, après le décès d’u...

%d blogueurs aiment cette page :